website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2009

Toujours sur la ligne blanche...

vitesse-G-4.jpg

Je me souviens d'une autoroute...

Coupée en deux

J'ai pas vu le panneau...

Je fermais les yeux

Toujours sur la ligne blanche

 


Post pensé rédigé et imagé par Mister Etienne.

29/04/2009

Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche...

 

eclosion alligator[1].jpg



"Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche mon garçon"


"Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche" (...)

 

C'est en ces termes relativement durs, au début du siècle dernier, que Mme Lacoste se serait adressé à son fils Lucien alors que celui-ci jouait comme d'habitude, aux raquettes avec son copain mousquetaire Jean Borottra. Humilié, il aurait alors répondu sèchement à sa maman: "Je m'appelle Lucien Lacoste et je vous déteste tous !"

Bien des années plus tard, bouleversé par cet épisode de la vie de Lucien, l'ex-chanteur-guitariste de Kat Onoma, Rodolphe Burger décida d'en écrire une chanson qu'il s'empressa de proposer à son vieil ami Alain Bashung. Ce dernier accepta sur le champs, de l'interpréter, mais craignant de se faire accuser de contrefaçon, décida d'en américaniser le titre et nom du héros, qui devint finalement l'illustre Samuel Hall.


podcast

 

(Ce récit est une fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existée ne serait que pure coïncidence !)

 

posté par Olivier

28/04/2009

Etienne, Bashung; et Gaby ...

alain-bashung-gaby.jpg

Il y a quelques jours, il s'est passé quelque chose de... Magique  !

Alors que pour la première fois, nous partagions quelques godets avec Mr Etienne grand Fidéle de ces Pages, sur le Vieux Port de Marseille; j'étais bien loin de m'imaginer l'émotion qui allait me submerger quelques heures plus tard.

Assis face aux bateaux, dans un bar agréable, nous évoquions avec Etienne, sensations, paroles, souvenirs, peines, musiques, clips et que sais je encore le tout bien entendu, Autour de Toi Mon Grand Manitou  !!!!

Il est tellement beau et rare, de pouvoir comme ça partager, échanger, juste quelques mots, quelques phrases, et que cela puisse combler, autant que cela a pu nous combler ce soir là!

Bien sûr, il y a eu le moment difficile de ta disparition, comment ne pas l'évoquer...

Puis,  après deux heures de discussion, nos chemins se séparent en ce samedi soir, soir que je n'aime pas, que je n'ai jamais aimé, que je n'aimerai jamais.

Trop de monde, trop de bruit, trop de faux, trop de faux semblants, trop de faux amis, trop de cris lâchés tant contenus la semaine, trop de brouhaha, trop de trop...

Je rejoins un ami, posté non loin de là.

Alors que nous étions en pleine discussion avec Mr Etienne, il avait fait tinter la sonnerie de mon cellulaire, pour me demander ce que le grand Fan de Bashung que je suis faisait en cette belle soirée de printemps.

Il célébrait là, non loin de moi donc, un anniversaire.

A la fin de mon entrevue avec Etienne, je le rejoignis.

Ils s'apprétaient tous, à quitter le petit bar où ils étaient, pour aller rejoindre, un endroit inconnu pour moi L'Abbaye de Commenderie...

Que n'ai-je pas découvert là chers Lecteurs !!

 Un espace de 30/40 m2 maximum, comme dans un cave, un caveau; fait de vieilles et grosses pierres.

Au fond, trône une énorme cheminée, elle aussi tout de pierre, et là, devant cette cheminée, se trouvait, là devant moi; chanteur et musiciens.

Mais pas n'importe quel chanteur, pas n'importe quels musiciens, ils devaient avoir environ, 65/70 ans chancun, des looks impossibles, et partout dans la salle, dans cette cave, de vieilles tables en bois avec de très vielles bougies énormes pleines de cires fondues permettaient à toutes les belles âmes de ce lieu, de poser leurs verres; et leurs cigarettes !!!

Et oui, leurs cigarettes, car dans ce lieu hors du temps que je ne conaissais pas et que je ne soupçonnais même pas, il est encore permis de fumer, voir même; c'est recommander  !!!

Un lieu incroyable incroyable, un choc culturel, artistique, une vraie rencontre; un coup de foudre !!

Le chanteur assis sur son tabouret, poussait une vieille voix éraillée belle à souhait, rocailleuse, rouleuse; puissante.

Je suis sous le charme, je suis... obnibulé  !!

Puis je regroupe mes forces pour aller saisir un verre, et là, là mes chers amis, mes chers lecteurs, Mon Cher Olivier, là, à ce moment précis, alors que j'avais déjà pris tant de watt de bonheur en cette belle soirée, le chanteur, ce vieux chanteur à la crinière blanche et à la voix rocailleuse, s'est mis à chanter... "Gaby Oh Gaby"

 Le Choc, j'ai failli en chialer !!! Je n'en revanais pas !! Regard complice de mon Cher Ami en ma direction, lui qui sait si bien qu'elle est ma peine depuis ton départ.

J'étais tout tremblant, l'oeil humide, le coeur brulant !! J'ai fortement pensé à vous, très fort à vous, Vous, fidèle parmi les fidèles, blessés parmi les blessés, Vous, Vous qui comme moi souffrez tant de cette disparition !

Vous, qui vous reconnaitrez

Dans la foulée

image010.jpg

Elle voulait gagner le paradis
Elle avait le miracle facile
Dans la foulée elle a expédié
Ses affaires courantes

Crudités sur ordonnance
Cruauté dans la tourmente
Dans la foulée
Dans la foulée

Marie-Jo s'en est allée inhaler
Les parfums de l'indolence
Elle reviendra si ça lui chante
Si elle y pense

De la douche au bûcher
La route est longue
Mais l'Acropole la laisse de marbre
Et les ronces de piquer
Ce coin d'azur

Dans la foulée

Marie-Jo s'en est allée inhaler
Les vapeurs d'essence
Elle reviendra si ça lui chante
Si elle y pense

Elle avait le miracle facile
La victoire au bout des cils
Dans la foulée elle a balayé
Et la houle et les huées

Dans la foulée

podcast

 

Dans la foulée (Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung - Arnaud Devos - Arnaud Rebotini)

 

posté par Olivier

24/04/2009

S'agirait pas de se tromper d'érection...

ec5746-001.jpg

J'voulais m'introduire

Entre tes jambes

Histoire de me sentir

Membre du club

J'ai vu du beau linge

Des misères chics

J'ai vu des hommes singes

Sur les derricks

Tourne la dynamo tourne la dynamo...

 

Trompé d'érection  Album Play Blessure 1982