website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2009

Un vrai dimanche à Tchernobyl

ostende.jpg
Un vrai dimanche à Tchernobyl.
Le soleil est fracassant dehors et grille les dernières forces qu'il me reste, mes derniers neurones aussi. Plus aucune connexion n'est cohérente et je me noie dans le marasme de mes prisons, dans cet mer imbuvable.
Aux equinoxes il arrive que je penche. Comme aujourd'hui cette cage invisible qui me retient mon corps semble trop petit pour me porter pleinement. Je divague, je sens que tout me nargue.
Seul face à tout, j'ai dut rêver trop fort.
Je vais aller me joindre à l'influence, c'est dimanche et le soleil déplace sa ligne mince sur le trottoir chaud.
Nous passerons d'autres lignes.
Faut espérer parce peu à peu tout me happe.

Commentaires

Belle illustration !
C'est vrai, c'est vrai, que cette chaleur est accablante !!!
Et si on allait, se désaltérer...

Écrit par : Greggory Eess. | 28/06/2009

Euh, les gars là franchement, vous êtes vraiment à plaindre, c'est évident... sous le soleil accablant de Marseille, pendant que d'autres bien plus privilégiés se la coule douce dans les usines alsaciennes.

Si j'ai le temps tout à l'heure, j'essaierai d'avoir une petite pensée pour vous devant la machine à café au moment de choisir mon café long soluble et dégueulasse.

Attention à la brise, hein quand même !

Écrit par : Oliver | 28/06/2009

Et oui, la vie dans le Sud est dure tu sais...
Bon, si on trinque ensemble, on te fais signe :)

Écrit par : Greggory Eess. | 28/06/2009

Les commentaires sont fermés.