website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2009

Vous me manquez Monsieur Bashung...

tu me manques....jpg
Cher Ami,
Vous savez très bien tout le respect que je vous porte, que je vous dois également, et l'éternel Amour que je vous loue.
Toutefois, je me dois aujourd'hui, d'apporter une précision.
Plus exactement, je me dois aujourd'hui, avec toute l'indélicatesse que cela suscite, de vous signaler une erreur que vous avez commis.
Nous pourrions dire, une erreur de syntaxe, une erreur de conjugaison, ou que sais je encore; mais en tout cas une erreur lourde de sens.
En effet, il y a quelques instants encore, j'écoutais "Je t'ai manqué" premier titre de votre dernier album en date Bleu pétrole. Et c'est là, à ce moment précis, que l'erreur a surgit, frappée mon esprit !
En effet, vous dîtes " Je t'ai manqué..."
Mais non Cher Maître, non; Vous vous trompez !!
Ce n'est pas je t'ai manqué qu'il faut dire Cher Maître, c'est:
 Tu me manques...

Commentaires

Je l'ai écouté ce matin, cela faisait un petit moment et c'est vrai que cette chanson, et l'album en général ont une tonalité spéciale: celle d'un Bashung plus vivant que jamais et une sorte de mélancolie...

Toujours aussi bizarre de se dire qu'il n'est plus là.

Écrit par : Oliver | 03/08/2009

Pour moi, cet album, n'est pas le meilleur de Bashung, mais il a, et il aura à vie, une particularité, une sonorité comme tu dis si bien cher Olivier, de mélancolique.
Et puis, les paroles de Résidents, écrites enregistrées, avant même de savoir ce qui allait advenir, sont tout de même, terriblement troublante !!

Quand je suis en voiture, et que j'écoute Bashung (c'est à dire tt le temps), je commence toujours, toujours toujours par Résident, et je ne sais pas pourquoi !!

Mais il y a là, quelque chose d'étrange, le côté "prémonitoire" de cette chanson. Et puis, de toute façon, de manière général sur cet album, il flotte quelque chose que ej comprends toujours pas. Se dire que c'est le dernier est en effet toujours impossible, et cela l'entoure de mystère !!
Bref, si il y a d'autres albums dont je pourrai parler plus en précision, celui reste, embué de mystère...

Écrit par : Greggory Eess | 03/08/2009

Vraiment, de plus en plus, jour après jour, vous me manquez d'avantage à moi aussi, Monsieur Bashung.

Après vous, le vide sidéral... trouverai-je un jour un artiste pour prendre le relai dans mon coeur, mon âme et mes oreilles, comme vous avez su le faire après Monsieur Gainsbourg ?

J'ai des doutes, est-ce que vous en avez ?

Écrit par : Oliver | 05/08/2009

Les commentaires sont fermés.