website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2009

Madame rêve...

Totems qui la punissent.jpg

Madame rêve d'artifices
De formes oblongues
Et de totems qui la punissent

Rêve d'archipels
De vagues perpétuelles
Sismiques et sensuelles

D'un amour qui la flingue
D'une fusée qui l'épingle
Au ciel
Au ciel


podcast

 

Madame Rêve ( Pierre Grillet / Alain Bashung )

Osez Joséphine ( 1991 )

posté par Olivier

Commentaires

épineux le sex-toy !

Écrit par : Etienne | 29/09/2009

Sujet 1
"De la sexualité dans l'œuvre de Bashung"
Vous avez 4 heures.
;-)

Mylène Farmer a eu droit à un sex-toy à son nom lors de sa dernière tournée. Quel beau coup marketing.
A quand un objet dédié à la somptueuse chanson "Madame rêve" ??!!

Écrit par : HKG | 29/09/2009

seulement quatre heures?

Écrit par : Etienne | 29/09/2009

Quatre heures pour un sujet aussi dense, c'est en effet bien court ( si je peux me permettre).


Thème évidement récurent de la discographie bashungienne...

Merci HKG, c'est un réel plaisir de te relire ici.

Écrit par : Oliver | 29/09/2009

Plus jeune, avant, je définissais en effet l'oeuvre de Bashung par de l'amour sans dire je t'aime, du sexe; et de la défonce...

La défonce avant bien disparu lors des derniers albums...

Pour en revenir à la photo, et à Madame Rêve, il est vrai que; c'est épineux dossier...

Écrit par : Greggory Eess | 01/10/2009

je suis emportée, "swept away", vraiment, par cette photographe. merci pour le partage. xoxoxoox

Écrit par : laura tattoo | 07/10/2009

Merci Laura Tatoo de tes visites et de tes commentaires déposés délicatement chez nous.

Dis moi comment se fait-il que toi en tant qu'américaine, tu aimes tellement Bashung ?

Et arrives-tu a expliqué pourquoi il n'a aucun succès même underground au USA ?

Félicitations pour ton très joli site, ta poésie et ton mariage...

Écrit par : Oliver | 08/10/2009

pardonne-moi ce retard en répondant à toutes tes belles et trop douces félicitations... j'ai eu trop de mells depuis que je suis arrivée en france et souvent je perds les plus importants. la faute est la mienne...

okay! on commence les explications:

j'ai rencontré le grand monsieur avec la sortie de son disque "l'imprudence", ce que je considère son chef d'oeuvre. j'étais tellement déprimée en ce temps, je ne pouvais guère lever de mon lit. (je suis atteinte d'une assez grave maladie depuis 1998, ce qui me donne beaucoup de douleur 24h sur 24. cfs-me/et la fibromyalgie; un rétrovirus enfin, découverte il y a UNE SEMAINE avec beaucoup de bruit, des articles dans le monde et new york times etc, et après trop d'années qu'on (l'établissement médicale/psychobabble) nous a dit que c'était une maladie "somatiforme" --donc, dans la tête. mais non, c'est un vrai et désastreux rétrovirus enfin...)

dans mon lit, j'ai mis mes casques sur la tête et la voix de bashung et les mots et une musique paradisiacale sont entrés dans mon âme. jour et nuit j'écoutais pourquoi il essaie de continuer à vivre même en savant qu'il va bientôt mourir. (j'avais compris qu'il avait cette connaissance énorme en 2003-4.)

donc je l'appelle: "le père de ma volonté pour rester en vie".

après ça, toutes ces autres chansons, tôt et tard. je l'ai vu à bruxelles, première nuit de son concert "des grands espaces" et j'ai pris un vol à lyon en mai l'année dernière pour passer une dernière nuit dans sa présence, sachant que c'était la fin. mais comme c'était une mort héroïque! montant sur scène chaque nuit jusqu'à deux semaines avant, un corps je suis sûre qui était pleine de drogues fortes mais comment je comprends tout ça.

j'aime la musique française mais après bashung tout est devenu ordinaire. il va rester pour moi un des plus grands, au niveau de gainsbourg et ferré. je continue à lui écouter jour et nuit. et je pleure souvent, le cœur un peu brisé pour peut-être toujours...

j'ai deux projets que je voudrais faire pour que, tard mais enfin, le monde anglophone peut commencer à connaitre bashung et sa musique. si tu es sur paris, je serai là 19 - 23 octobre, dans quelques jours enfin. écris-moi si tu voudrais boire quelque chose, parler de lui, etc.

je reste ton fan, oliver. tu as le plus joli site de tout, tout cœur, sur notre étoile. xoxooxoxox ~laura tattoo

Écrit par : laura tattoo | 16/10/2009

Merci Laura Tatoo pour ton témoignage...

Même si je connaissais déjà bien Bashung, j'ai moi aussi découvert "L'Imprudence" sur un lit... d'hôpital. Sous son apparente noirceur, j'y ai trouvé une éblouissante lumière.

J'espère que tu réussiras dans ta mission de faire découvrir Bashung au monde anglophone, il le mériterai tellement !

Merci pour ton compliment sur le site créé par Greggory Eess et où avec Etienne, nous sommes donc trois à essayer de faire vivre l'oeuvre de l'Apache. Je ne suis donc pas tout seul, mais ton compliment me touche beaucoup, merci.

PS: je ne suis pas sur Paris...

Écrit par : Oliver | 18/10/2009

bashung fait de la poésie sur les sex toys et les longs pénis, et mylene farmer en vend, la boucle est bouclée ^^

Écrit par : développeurs pénis | 17/11/2014

Les commentaires sont fermés.