website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2009

Voies d'eau dans la coque du Poséidon

Sombre_bassin.jpg
Est-ce un espadon
L'oeuf d'un esturgeon
Ou un concours de circonstances
Qu'aurait engendré ce paysage désolé
De n'être pas resté ?

Commentaires

Que c'est beau...
Tu as une banque d'image mon Cher Etienen, qui ne cesse de m'étonner !

Écrit par : Greggory Eess | 14/10/2009

Je sais ce n'est pas très raisonnable, mais je suis entrain d'écouter la dernière interview radio d'Alain donnée au Soir. Et puis je jette un oeil sur cette image. Grand froid, grand vide.
Il faut que ça fasse mal d'temps en temps,
je pense...

Si vous avez la solution pour arrêter de penser à lui, faites moi signe.

Stille Nacht, Heil'ge Nacht

Écrit par : HKG | 14/10/2009

Bonsoir HKG, je pense que comme tu dis, il faut que ça fasse mal de temps en temps. Mais je pense que l'on doit vivre ce mal, ne pas essayer de le contourner, même si ça doit revenir, je pense que ça a du bon.

Et puis, pourquoi arrêter de penser à lui ? C'est ça aussi à mes yeux, notre hommage, continuer de leur faire vivre par nos écahnges, nos propos. Ses mots et sa musique lui survivront, j'en suis certain.

Écrit par : Etienne | 14/10/2009

Merci Etienne pour ces gentilles paroles,avec le temps les play blessures guériront.
Et il sera toujours là.

Allez, je retourne à mon playback. ;-)

Écrit par : HKG | 15/10/2009

"Ce paysage désolé de n'être pas resté" encore une merveille du duo Bashung- Fauque... Que dire de plus après ça.

Très belle illustration Etienne...

Et puis, tu as raison continuons à penser à lui, à le faire vivre à travers son oeuvre et nos souvenirs. Transcendons la douleur !!!

@ HKG, je vois que ton petit séjour à Berlin a laissé quelques jolies traces linguistiques...

Écrit par : Oliver | 15/10/2009

Quel moment de zénitude quand on regarde cette photo...

Écrit par : Greggory Eess | 13/11/2009

Les commentaires sont fermés.