website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2009

Au ras des rez-de-chaussée

2993512469_d5b270fa18.jpg
J'ai longtemps contemplé
Tibias, péronés
Au ras des rez-de-chaussée
Ces cités immenses
Où je ne rutilais pas
J'arpentais des tapis de braise

Je suis pas libre
J'ai ma luzerne

Commentaires

".. Au self les elfes me sollicitent
Tire-moi ou tire-toi.."

un superbe morceau de poésie moderne

Écrit par : Bertrand | 11/11/2009

Cela m'a fait penser immédiatement à un film de Lelouch "l'homme qui aimait les femmes" avec Charles Denner qui regardait de sa fenêtre de cave passer les jambes des femmes.
Bien beau film et bien belle chanson.
Bonne soirée à tous.
Brigitte

Écrit par : brigitte | 11/11/2009

Très belle photo à la Etienne...
Brigitte, je suis d'accord avec toi sur ta belle référence.
Rien que le titre déjà "l'homme qui aimait les femmes" wouaaou, et Denner en plus !!

Brigitte, toujours au fond des cafés ? Je vais voir la reine des kékes lundi soir, alors, je suis en ébullition !! Alors forcément, en lisant ton prénom....

Écrit par : Greggory Eess | 13/11/2009

Merci pour la comparaison avec Brigitte Fontaine.
J'adore le personnage mais je n'ai jamais eu l'occasion de la voir en concert.J'espère qu'elle viendra bientôt à Bruxelles ainsi que la comédie musicale "l'homme à la la tête de chou" en attendant j'ai passé commande pour tout ce qui est sorti concernant Bashung.Pour ma part mon prochain concert sera "Christophe".Je l'ai vu en début d'année pour la première fois et je l'ai trouvé vraiement magnifique.
Bon concert lundi soir et au plaisir.
Brigitte

Écrit par : brigitte | 13/11/2009

A voir en concert, elle est... divine !
Lorsque que je l'ai vu, c'était dans un théâtre à Paris, mais je ne me souviens plsu lequel!
Le concert a duré plus de 02h30. C'était magique, unique, une vraie ambiance. Il y avait dans le public, tous âge, tous style, c'était très surprenant à ce point.
Et c'est drôle car, le soir où j'y suis allé, il y avait Christophe sur scène avec elle pour un temps. Et la veille, c'était... Bashung.

Écrit par : Greggory Eess | 13/11/2009

Les commentaires sont fermés.