website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2010

Karejka Corpus reprend Bashung...


 

 


Commentaires

"Tel" un rayon de soleil printanier, Karejka Corpus vous regonfle le moral à bloc, une joie de vivre instantanée en 5 min...

Originale et personnelle exploration du côté obscure de Bashung...

Pour avoir assisté à un Tribute à Bashung l'an dernier, je peux dire que ce qui est extraordinaire, c'est que son oeuvre peut être reprise dans toutes sortes de styles... du country-folk au métal-indus ou l'électro-gothique en passant par le noisy-rock. Ce sont d'ailleurs les reprises les plus dures que je trouve les meilleurs...

Écrit par : Oliver | 27/03/2010

Il n' y a rien à faire je supporte mal les reprises ...
le pire c'est celles de Raphael....

A.B INEGALABLE

Écrit par : jeremy | 05/04/2010

Je ne peux pas entendre les chansons d'Alain par un autre que lui. C'est trop tôt, trop difficile.. A chaque syllabe, je cherche l'intonation de sa voix, cette façon de rouler les R, sa douceur et sa force..
Trop tôt oui..

Écrit par : Anne | 12/04/2010

Il est vrai qu'il était était très fort pour les reprises, mais pour le reprendre lui... c'est pas simple !

Écrit par : Greggory Eess | 13/04/2010

Exactement !!
Si les reprises qu'il a entreprit ont été excellentes c'est car elles n'étaient pas dans une logique de profit et de rentabilité.
C'était vraiment dans le but de se faire plaisir et d'aborder des chansons plus populaires telles que "les mots bleus" où il fit passer beaucoup d'intensité et appuyait chaque mot.
Il a vraiment donné une autre dimension aux chansons qu'il a reprises.
Ses reprises ont également permis de saluer le travail d'artistes comme "il voyage en solitaire" de Manset , encore une fois sa version est bien supérieure à celle d'origine et a surement permis de faire redécouvrir Manset aux nouvelles générations.
Malheureusement il ne sera plus là pour rendre culte à une chanson "populaire" ou peu connue...

MESSAGE AUX ARTISTES FRANCAIS: ARRETEZ DE REPRENDRE LES CHANSONS DU BASH , VOUS RENDEZ SERVICE A PERSONNE EN FAISANT CA!!!!!!!!

Écrit par : jérémy | 14/04/2010

Jeremy, je ne suis pas d'accord avec ta dernière phrase. Premièrement, j'aime cette reprise, pourquoi? Parce qu'elle est décalée, intéressant et que ça reste un hommage. Après il faut aimer les musiques électroniques, ce qui est en partie mon cas. Je pense que j'ai des penchants musicaux, autre que Bashung, qui ne sont pas les mêmes que l' archétype du fan du grand Bash. J'adore le rock anglais et Américain, mes groupes préférés sont Tv on the Radio, Interpol et Archive. Je pense qu'il y a encore aujourd'hui des artistes de très haut niveau sur cette planète, mais aussi sur la scène française.
Si les reprises peuvent apporter quelque chose, et pas seulement être de pures reprises (instrumentalement et vocalement parlant), alors je pense que l'on pourra tomber sur de belles pépites un jour, et apprécier les textes de Bash, dans la voix d'un(e) autre.

En tout cas merci de ton intervention !!

Bonne journée à tous !

Etienne

Écrit par : Etienne | 14/04/2010

Salut Etienne !

Ma dernière phrase s'adressait en fait à tous ceux qui l'ont repris en live (Raphaël, Cali que je ne peux plus encadrer, ...). Même si le Bash les aimait bien , en tout cas pour certains, je trouve in convenu de reprendre à tort et à travers ses chansons .
J'ai bien trop peur que cela dérive et que l'on voit un jour des affiches "CALI CHANTE BASHUNG"... ou qu'un artiste enregistre un album de reprises du bash (comme pagny qui a totalement dénaturé Brel) ou pire encore que son personnage soit caricaturé par un immonde chanteur (comme obispo avec polnareff).
C'est sans doute ces craintes qui m'amène à être hostile envers les reprises!

Par contre pour la reprise que tu met je suis d'accord car elle est décalé, on ne cherche pas le plagiat ou l'hommage superficiel.

Et je pense qu'en dehors de Bashung on a tous des gouts différents car on peut aborder son oeuvre de divers points de vue (rock, pop, variété francaise...).
Son Œuvre regroupe tant de styles musicaux qu'elle attire des fans d'horizons différents tant musicaux et culturels que politiques !!

Merci de m'avoir répondu et à bientôt !!

Jérémy

Écrit par : Jérémy | 14/04/2010

Jéremy, je m'immisce quelques secondes dans ta conversation avec Etienne juste pour dire que moi non plus je ne peux plus" encadrer" comme tu dis les Raphaél, Cali et consorts lorsqu'ils reprennent BASHUNG.D'un coté il y a une Pointure au sommet ,de l'autre passons.......

On retrouve le méme phénoméne avec Brel mais aussi à un autre niveau avec Barbara ( les reprises de La Grande Sophie ou de Stacey Kent( que j'apprécie par ailleurs) mais que je trouve bien "fades",sans originalité et saveurs musicales et certainement pas à la hauteur de l'interpréte originelle.

Quand à Obispo pour moi c'est le plagiat type de Polnareff et il me semble que cela reléve presque de" l'imposture musicale" .Et puis faire ainsi de la chanson au kilométre!!
.Merci beaucoup pour les titres des chansons de Biolay d'avant "la Superbe":je les ai écoutées et en effet il a sacrément progressé.

a bientot.

Écrit par : kerna | 15/04/2010

Salut Kerna, salut à tous,

Il n'y a vraiment que Bashung pour faire parler de Brel et de Barbara dans un post consacré à Karejka Corpus...

A propos de la longue dame brune (que j'adore), je la considère comme l'autre astre noir de la chanson française, un surnom qui fut parfois donné à Bashung. Une beauté tourmentée, une femme libre, envoutante, sans compromission auteure de chanson réalistes à vous foutre les frissons.

Alors bien sûr, musicalement de nombreuses chansons ont pris un coup de vieux mais les textes sont sublimes et Barbara est pour moi, par sa noirceur, le véritable pendant féminin de Bashung. Elle est d'ailleurs, comme lui, largement sous-estimée (voir déjà oubliée) par la plus part des gens.
Je me demande d'ailleurs s'ils se sont rencontés un jour? Elle, la première à avoir donnée sa chance sur scène à Gainsbourg, elle qui avait aussi écrit pour JL Aubert... Elle qui aimait les hommes, et la réglisse...

Merci Kerna, cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas écoutée, c'est chose faite aujourd'hui et c'est toujours autant d'émotions !

Écrit par : Oliver | 15/04/2010

http://www.dailymotion.com/video/x6uiee_il-pleut-sur-nantes-barbara_music

J'adore celle ci, quelle émotion !

Écrit par : Etienne | 15/04/2010

Etienne, olivier,

Etienne quel cadeau!Mais ou as tu trouvé ça? Nantes ,ma préférée aussi ,avec "ma plus belle histoire d'amour".
Quel plaisir en lisant vos posts,merci vraiment à vous deux.C'est une magnifique surprise car je n'imaginais pas que la nouvelle génération l'appréciait à ce point.
Pour moi dans ma passion pour la musique Barbara est un monument au méme titre que Bashung.Une voix surtout,des textes inégalables.Je l'ai vue en concert, avec gainsbourg et sans lui ,à l'époque de Bobino(génération Bashung je suis!!!) aprés l'écluse, seule , avec son piano noir.
Inoubliable. Elle fut ovationnée vraisemblablement comme l'a été AB lors de sa derniere tournée(quel regret pour moi) une communion indescriptible;une ferveur incroyable.
Olivier je trouve d'ailleurs que le paralléle que tu fais entre les deux est vraiment trés intéressant :" Barbara le pendant féminin de Bashung".Surement,je n'y aurait pas pensé!
Vu comme ça , ses mémoires interrompues"Il était un piano noir" par ses aveux déchirants sur l'enfance , dits à demi mots, font penser aux évocations de marc Besse sur l'enfance d'Alain dans Bashung's. Coté masculin bien sur.

Alors moi la question qui me taraudait pour AB et maintenant me taraude pour les deux c'est:mais comment ont ils faits pour s'extraire de ces enfances fracassées de"ces descentes au fond du fond" pour eux méme d'abord et ensuite pour nous offrir avec de telles émotions ,leurs voix ,leurs mots ,leurs musiques .
Merci à eux et Chapeau bas!

Écrit par : kerna | 16/04/2010

...There is a crack, a crack in everything
That's how the light gets in...
(Anthem - Leonard Cohen)

Écrit par : Marcella | 16/04/2010

Salut Kerna,

Petite dérive plus qu'intéressante, je trouve...

Mes préférées sont "L'aigle noir" (incontournable), "Drouot", "L'enfant laboureur", "Raison d'état", "Le mal de vivre"... Mais que c'est intense et douloureux de la reécouter depuis deux jours...

Alors, l'autobiographie inachevée je l'avais lu et le parallèle entre les enfances de Bashung et Barbara, je l'avais fait aussi. En ouverture du livre de Marc Besse, il y a cette phrase de Cohen "Dans toute chose il y a une faille, c'est ainsi qu'entre la lumière"... C'est peut être un début de réponse à ta question.

En ce qui concerne les derniers Bobino, une membre active du "forum officiel" avait un jour comparé ces moments de communions intenses entre le public et Barbara avec la dernière tournée de Bashung. Je pense en effet que les émotions ressenties devaient être assez proche.
Tu regrettes d'avoir loupé Bashung, moi c'est Barbara... le seul regret musical avec Gainsbourg, que je n'ai pas vu sur scène non plus. Bon, j'aurai aussi aimé voir Hendrix et les Doors mais eux avaient déjà disparus avant ma naissance, donc...

En fait, je crois que Bashung et Barbara ont dû se rencontré un jour, ils ont d'ailleurs un fils caché du nom de Dominique A...

A bientôt

Écrit par : Oliver | 16/04/2010

Alors là Marcella, tu viens de répondre pendant que j'écrivais mon comment'... je remarque avec plaisir qu'en ce lieu les grands esprits se rencontrent...

...There is a crack, a crack in everything
That's how the light gets in...
(Anthem - Leonard Cohen)

Bon Kerna, je crois que tu as ta réponse!!!

Écrit par : Oliver | 16/04/2010

Marcella, olivier je partage ,je partage: par la félure ,par les failles pénétre la lumiére
pour paraphraser Cohen que vous citez à juste titre et cela répond en partie ,mais seulement en partie à ma question.
. Car permettez moi une petite digression personnelle :dans mon boulot j'en rencontre pas mal pour qui les failles de l'enfance déchirée ne conduisent pas forcement vers la lumiére, artistique ,ou autre.
D'ailleurs Barbara dans ses mémoires laisse entendre qu'elle aurait pu choisir la voie de la prostitution plutot que la musique et Bashung etre explorateur ou Maquereau( ou que sans la musique il aurait trés mal tourné).

Il me semble aussi qu'il doit y avoir une dimension individuelle exceptionnelle,un don particulier pour se dépasser et faire aboutir sa passion artistique coute que coute,je ne sais quoi encore ?Peut etre un choix à un moment donné qui reste une enigme,un mystére total .
Bon j'arréte mes divagations et je n'ose plus trop vous demander votre avis (basta les questions!!!)mais je suis fascinée par la destinée de ces deux etres et le processus créatif en général.
J'adore Dominique A .L'ecoute de Barbara que j'avais laissée de coté depuis pas mal de temps ,moi aussi,est magnifique et difficile.Hendrix et les Doors j'ai pas vu non plus.!!!!
Merci de m'avoir répondu avec autant de vivacité et à bientot.
Bon w.End à tous.

Écrit par : kerna | 17/04/2010

Et, oui, je crois aussi qu'il y a un mystère (heureusement)… Depuis très jeune AB avait une détermination impressionnante sur ce que serait son destin, la musique, et n'a jamais abandonné!

A bientôt!

Écrit par : Marcella | 17/04/2010

Ecouter la Musique et garder le mystére .Voila ce que je retiens de ton message. Tu as raison,je crois .
Merci Marcella et à bientot

Écrit par : kerna | 17/04/2010

Merci à toi et aussi à Oliver !

Écrit par : Marcella | 18/04/2010

Merci à toi Marcella, si loin de nous mais quand même toujours là...

Et pour vous répondre, à toi et à Kerna. Bien sûr que c'est par la faille qu'entre la lumière, évidement cela n'explique pas tout.
Si tel était le cas, les "Pavillons des Lauriers" du monde entiers seraient déserts ou alors peuplés d'artistes géniaux tous plus grands les uns que les autres...
Le mystère est plus épais que ça, mais j'aime bien ce brouillard et la musique qui en découle...

A bientôt

Écrit par : Oliver | 18/04/2010

C'est vrai que les artistes sont souvent torturés tourmentés, avec des passés douloureux, des moments difficiles, fragiles, parfois accros à des produits peu recommandés ( alcool, fumette et autres drogues).
Mais pour moi la vrai question est ce l'Art qui "engendre ce paysage désolé" ou bien l'art qui en découle???
Olivier tu as opté pour la deuxième option : "j'aime bien ce brouillard et la musique qui en découle..." mais moi j'opterais pour la première, c'est sans doute leur côté artistique surdéveloppé qui engendre des difficultés notamment sur le plan social. Dans une interview Alain évoquai l'autisme pour une période de sa vie.
Dites moi ce que vous en pensez!!

Écrit par : jeremy | 18/04/2010

Jérémy,

Le brouillard dont je parle évoque simplement le mystère qui transforme un enfant meurtri en artiste et non en dingue, paumé, ou psychopathe... ce petit truc qui en plus de la faille enfantine forge un destin hors du commun.

Mon brouillard n'avait rien de toxicologique... Mais puisque tu évoque ce sujet extrêmement complexe, je pense plutôt être d'accord avec toi. Les substances ne sont que des artifices... Bashung a par exemple sorti l'excellent "Fantaisie Militaire" dans une période non alcoolisée.
Un autre exemple, Van Gogh qui a très clairement pété une pile à cause de son art, de cette quête d'absolu et d'esthétique.


A l'aiiiiiide !!!!!

Écrit par : Oliver | 19/04/2010

C'est vrai que c'est un sujet délicat, car on a l'impression qu'ils sont en dehors de la réalité parfois. Mais je pense aussi qu''ils ont besoin de se mettre dans un état second lorsqu'ils font un travail autobiographique ca lève leurs inhibitions.

La peinture est un excellent exemple (c'était la seule forme d'art pour Gainsbourg qui considérait ses chansons trop simples!) :

Modigliani a ruiné son talent dans absinthe et pourtant il était extrêmement doué , j'adore son Œuvre, je trouve qu'il fait passer une telle intensité dans ses visages féminins. Et que dire des poètes rongés par l'alcool...

Écrit par : jeremy | 19/04/2010

Jérémy
Utrillo de méme qui donnait ses toiles pour un verre de vin rouge!
J'sais plus trop quoi dire Jérémy du débat de départ et des questions soulevées par la suite.
Il doit y avoir du vrai dans chaque façon de voir,mais je partage surtout avec toi le besoin d'étre dans un état second pour créer et le besoin aussi de fuir la réalité,le réel .Je crois que J.Fauque le dit à propos de Bashung et de lui méme.
Modigliani:une merveille!!!
A bientot

Écrit par : kerna | 19/04/2010

Jérémy
Utrillo de méme qui donnait ses toiles pour un verre de vin rouge!
J'sais plus trop quoi dire Jérémy du débat de départ et des questions soulevées par la suite.
Il doit y avoir du vrai dans chaque façon de voir,mais je partage surtout avec toi le besoin d'étre dans un état second pour créer et le besoin aussi de fuir la réalité,le réel .Je crois que J.Fauque le dit à propos de Bashung et de lui méme.
Modigliani:une merveille!!!
A bientot

Écrit par : kerna | 19/04/2010

désolée:tapé 2 fois et ensuite on peut plus effacer!

Écrit par : kerna | 19/04/2010

Salut kerna

on a déjà bien débattu !!
Surtout que le thème de départ était karejka corpus !!!
à bientôt sur d'autres posts !!

Écrit par : jeremy | 19/04/2010

26 commentaires!
Félicitations ...

Écrit par : Marcella | 20/04/2010

Non, 27 Marcella...

Écrit par : Greggory Eess | 20/04/2010

oui mais nous avons fortement bifurqué du sujet d'origine !!

D'ailleurs quelle est votre reprise préféré du Bash ???

Pour moi c'est difficile mais j'adore lorsqu'il chantait "Nights in white satins " et j'aime énormément "les mots bleus".

"Nights in white satins " me plonge automatiquement dans l'univers scorsesien je pense à Joe pesci, à De Niro, à Ray Liotta, à Sharon Stone... Je vois toutes ces âmes se perdrent dans la drogue , chuter socialement...

"J'suis marrant mais marrant comment?
J'suis là pour te faire taper l'cul par terre?
c'est ça qu'tu veux dire ??" ( Joe Pesci, Les affranchis)

J'éspère que vous appréciez cet univers, en tout cas j'aurais bien vu le Bash en Parrain!

Écrit par : jeremy | 20/04/2010

Oh les références de folies !!! J'adore !! Très grand fan de Scorsese, surtout lorsqu'il met en scène De Niro, dont je suis également Fan !
C'est drôle car j'ai revu Casino dans la nuit de dimanche, toujours aussi bon, toujours aussi fort !! Ce qui me passionne dans ses films, c'est l'ascension puis la chute des personnages, puis De Niro et Pesci, tellement vrai, tellement impeccable... Comment ne pas aimer !! Et oui, il y a dedans Night in white satin !!

Pour répondre à ta question, ma reprise de Bashung préférée euhhh, pas facile, car ses reprises sont toujours tellement bien et décalées, mais je crois que j'ai un faible pour Le tango funèbre, puis les mots bleus, Night in white satin enfin; toutes quoi !!

Je recherche inlassablement et suis prêt à payer une forte récompense, à l'Apache qui m'enverra ou me fera écouter Et maintenant, superbe chanson de Bécaud, que Bashung a reprit, et que je n'ai jamais entendu...

Écrit par : Greggory Eess | 20/04/2010

Désolé pour la chanson de Bécaud jamais écouté non plus !! Mais ça m'intéresse beaucoup aussi !!!!
Je crois que mon dernier comment n'a pas été envoyé, je comprend pas ce que j'ai fait !

Écrit par : jeremy | 20/04/2010

Ma question était de savoir si vous aviez vu "j'ai toujours rêvé d'être un gangster?" car le Bash donne la Réplique à Arno et ça doit être sympa mais je n'ose l'acheter car le nouveau cinéma Français me débectent avec toutes ses hyperproducs à la Mérad et autre Canet...
Le seul que j'aime c'est Dupontel il a l'air passionné et il a surtout un talent fou!
Tandis que les autres font tout et n'importe quoi pour du pognon !

Pour Scorsese l'une de ses forces est le choix de la B.O , on se régale avec celle de Casino, mais aussi avec celle de Mean street qui est pourtant son 2eme long métrage. le choix des musique y est tellement personnel qu'on se laisse envahir. Le plus grand réalisateur de tous les temps !

Écrit par : jeremy | 20/04/2010

Et quel duo Bashung préférez-vous? Il y a quelques jours, j'ecoute 'Ivres' (Bashung avec Arman Méliès) et je l'aime... Sa voix est ... J’adore!

Bon, celle-ci est vraiment une bifurcation thématique…

Écrit par : Marcella | 20/04/2010

Ma reprise préférée du Bash:pour moi ce sera" les mots bleus" pour la poésie et pour Christophe aussi.
De Scorsese j'ai beaucoup aimé derniérement "No Direction Home" film sur Bob Dylan,que j'ai trouvé remarquable .
Mais vos commentaires passionnés donnent envie d'aller fouiller loin dans son univers que je connais mal.
" J'ai toujours révé d'étre un ganster"je ne peux rien en dire,car je ne l'ai pas vu et ne suis pas sure de vouloir l'acheter.
A bientot de vous lire.

Écrit par : kerna | 20/04/2010

Moi c'est "Les grands voyageurs" avec Marc Ribot puis "volontaire "avec noir des' !!
Mais il y a aussi "What's in a bird" avec Mathieu Chedid puis "sam hall" avec R.Burger des Kat Onoma et enfin "à Ostende" toujours avec M. Ribot !! Quasiment ts les duos sont excellents !!
dur de se prononcer!
après avec F.hardy et R.Taha j'aime moins...

Écrit par : jeremy | 20/04/2010

On est bien partis pour battre un record de comments!!!!!!

Écrit par : Jérémy | 20/04/2010

Marcella j'adore ce duo c'est mon préféré ( je l'écoute en boucle)avec celui de Noir désir "Volontaire".La voix de Bashung sur la fin de la chanson ,juste aprés Méliés: à tomber par terre d'émotions non retenues.
a bientot

Écrit par : Kerna | 20/04/2010

Fouille Kerna Fouille !!
Scorsese est vraiment le meilleur de tous ! je ne saurais lequel te conseiller plus qu'un autre mais commence par "les affranchis" ensuite "Casino" et "Les infiltrés" quand tu en seras là normalement tu seras fan ! tu pourras ensuite approcher "aviator" et "gangs of N.Y". Enfin tu te délecteras de "Taxi driver", "à tombeau ouvert" et "raging bull"... quand tu en seras là t'auras déjà fait un bout de chemin!
Mais le chemin est encore long donc tu chercheras et trouveras des oeuvres plus personnelles : "means streets" , "who's that knocking at my door" , "alice n'est plus ici" et "bertha boxcar". Là tu mesureras le génie et tu aprocheras "le temps de l'innocence" puis tu essairas la comédie : "the king of comedy" et "After hours puis la comédie musicale : "New York, New York".....
Bonne épopée Scorsesienne!!!

désolé de m'être emballé, nous ne sommes point sur monsieurscorsese.com
mais c'est un dieu pour moi!!!

Écrit par : Jérémy | 20/04/2010

Re salut Jeremy
Bon,je vois que j'ai un sacré retard à rattraper parceque de tous les conseils avisés et titres que tu me donnes je n'ai du voir que "Taxi driver et New york New york,si ma mémoire ne flanche pas!!!!
J'apprécie beaucoup que tu ai pris le temps de me détailler par ou il vaut mieux commencer et ensuite poursuivre la route pour la découverte.
Donc dés ce w.end direction Fnac et médiathéque à la recherche des precieux objets: de toute façon j'ai toujours aimé les jeux de piste!!!!
Je t'en dirai quelques mots plus tard à partager avec les autres.
Pas à t'excuser pour l'emballement du fan!!!!!La passion c'est lavie!!!!
Et puis j'ai cru comprendre que Bashung avait quelque chose à voir la dedans

Merci et à bientot

Écrit par : Kerna | 21/04/2010

bonsoir,

Gréggory, on m'a fait écouter une fois "et maintenant" par bashung, il y a peu
de temps.

Ca arrivait à peu près aux 2/3 d'un entretien d'une heure environ.

J'avais noté" Trans Mémoire Express Bashung" -l'oreille en coin 21 05 89
52 minutes. Archives INA

Il disait d'ailleurs qu'il n'avait pas donné suite, car il n'était pas satisfait.

Nous n'avions d'ailleurs pas écouté en entier, pas mal avancé, je pensais y
revenir.Là, j'ai essayé, mais, juste quelques minutes en écoute, ensuite il
faut télécharger, je ne sais pas faire.

Je doute un peu car il y a aussi un entretien avec Foulquier de même durée.

Mais, bon, pratiquement sure qu'il s'agit de "l'oreille en coin".

J'espère que vous vous y retrouverez.

Bonsoir à tous.

Écrit par : Elisabeth | 21/04/2010

Les commentaires sont fermés.