website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2010

Je n'attendrai pas...

 

qu'on me sonne.jpg

Photo: Valérie Simonnet

 

 

Je n'attendrai pas qu'on me sonne
Je n'attendrai pas qu'on me pardonne

(...)

je n'attendrai pas que s'abaisse le pont-levis



Quel texte, Quel ambiance; Quel album ! "Je suis les ils je suis les elles", "je n'attendrai pas l'automne c'est sonates à mon sonotones".


Que du plaisir...

 

L'Imprudence - La ficelle - 2002

 

 

00:34 Écrit par GreggoryEess | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook

Commentaires

Je trouve cette photo de Valérie Simmonet absolument terrible, cruelle, captivante...

Très belle illustration d'une chanson magnifique, profonde et intemporelle alors même qu'elle évoque l'incontournable sablier !!!

Preuve encore de la richesse de l'oeuvre du Bash avec ce post qui succède à celui sur "L'arrivée du Tour" . Deux chansons aux antipodes, l'une d'une gravité et d'une noirceur presque sans égale et l'autre, pleine de calembours et de jeux de mots rigolos...

Écrit par : Oliver | 15/07/2010

J'écoutais encore l'imprudence cette semaine. Je me suis enfin acheté le coffret "à perte de vue". ;)
Cette chanson est plus que magnifique (tout dépend comment on conçoit le terme) et la photo lui sied bien. :)

Écrit par : Gadras | 15/07/2010

Hugh les Apaches,

Oui, le coffret A perte de vue est vraiment sensationnel ! Oui l'Imprudence est vraiment au delà de tout, insaisissable, inclassable, indéfinissable. Pour moi cet album, décrit une époque charnière, entre la mort d'un amour, et la renaissance d'un autre. Le premier est bien parti et assimilé, le deuxième n'existe pas encore. N'est-ce pas là où nous plongeons au plus profond de nous !!!

Pour en revenir à la photo, oui, Valérie Simonnet a su capter là aussi, un instant, une expression dans une situation...

"Est-ce aimer, Est-ce une escale en mer Egée " Est-ce aimer ?? Quel chanson également, Pouuaaaa !!! Il y a des perles dans ce texte, des perles, et des réalités !!

"S'il suffisait de..."

Rien que ça, c'est tout un programme ...

Écrit par : Greggory Eess | 16/07/2010

J'apporterai simplement un petit bémol sur le coffret " A perte de vue" .

Je ne remettrais évidemment pas en cause le contenu (pas fou le gars quand même !!!) , mais bien la qualité du support. Je trouve que les CDs sont de très mauvaise qualité. Sur les 3 inédits, j'en ai deux qui sautent, dont un, dès la première écoute... D'autres CDs ont du mal à prendre dans les lecteurs, enfin bref, du bas de gamme, c'est évident et c'est dommage pour un coffret qui a valeur d'héritage. Sans parler de l'absence de pochettes et du manque de maniabilité de l'objet...

Sinon, et bien, la musique est bonne et "L'Imprudence" reste au dessus de tout !!!

Écrit par : Oliver | 17/07/2010

HUG !

Je suis d'accord sur le côté "bas de gamme" des CDs, même si je n'ai pas eu les mêmes problèmes. En revanche, j'aime l'objet, car même s'il est imposant, c'est tout de même très classe d'ouvrir un grand livre comme-ça, pour écouter du Bashung; c'est un bel hommage !

Et là OUI c'est atroce, c'est incompréhensible, comment peut-ont sortir ce coffret en faisant l'impasse sur les pochettes! A peine pensable; et pourtant !! Obligé d'ôter un CD pour entrevoir une petite icône représentant la fameuse pochette. Avec toutes ces belles photos, comment est-ce possible ? C'est bien dommage en effet !

Puis sur le contenu bien évidemment, que dire... : )))))

Et, ah oui, Cher Olivier très cher Olivier, je suis bien d'accord avec toi, "L'Imprudence" reste vraiment à part, intemporel. Je pense que cet album, nous suivra jusqu'au bout de la route. Pourquoi, parce que cet album, c'est comme une bonne bouteille de vin. Le corps, la charpente, toute ce que vous voulez, va vieillir, macérer, ce que vous voulez (encore une fois), et va se décanter lentement, pendant longtemps (enfin j'espère)... au fil du temps (snif).

Écrit par : Greggory Eess | 17/07/2010

Je suis d'accord pour le côté "bas de gamme". Même si je n'ai pas eu d'écoute. Mais bon, j'ai déjà mis tous les cds en flac sur mon ordi ;)
Après, c'est vrai que les pochettes manquent. Mais bon, 350 chansons (en 27 cds), le livre avec les paroles, et 25 photos pour 70€, ça n'est pas de l'arnaque. Ils auraient pu abuser et se faire un fric monstre en prenant les gens pour des vaches à lait. Alors que là, vu le contenu, je trouve que le prix est raisonnable.

Écrit par : Gadras | 19/07/2010

Merci d'avoir cité mon nom en empruntant la photo. Merci à ceux qui l'ont appréciée. Elle va en effet très bien avec la chanson.

Écrit par : valerie | 13/08/2010

Bonsoir Valérie, très content de te lire ici !! Merci pour cette belle photo, et content que tu acceptes d'avoir été publiée sans ton accord ! Quand j'ai vu cette photo, j'ai de suite entendu ces quelques mots du Roi Bashung !!!!!

En espérant te relire bientôt ici même peut-être pourquoi pourquoi pas, avec une nouvelle photo !!!!

Écrit par : Greggoryeess | 13/08/2010

Bonsoir Valérie, très content de te lire ici !! Merci pour cette belle photo, et content que tu acceptes d'avoir été publiée sans ton accord ! Quand j'ai vu cette photo, j'ai de suite entendu ces quelques mots du Roi Bashung !!!!!

En espérant te relire bientôt ici même peut-être pourquoi pourquoi pas, avec une nouvelle photo !!!!

Écrit par : Greggoryeess | 13/08/2010

Bel album en effet.. C'est un album curieusement mélancolique puisque Bashung, à cette époque, venait d'être papa et d'épouser Chloé Mons.. Mais les textes nous disent qu'il était nostalgique sans doute d'un autre amour, plus secret, un amour inachevé.
Parce qu'on ne remplace pas un amour par un autre, Monsieur B. nous invite à "laisser venir". Sans précipitation.
Un écho que nous retrouvons dans "jamais d'autre que toi"..

Écrit par : Anne | 16/08/2010

Les commentaires sont fermés.