website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2010

Un jour

36478_129002800469966_100000807400660_139204_1606799_n.jpg
Un jour j'irai vers une ombrelle 

Y seras-tu 
Y seras-tu 
Y seras-tu

16:24 Écrit par Etienne | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook

Commentaires

Au-delà du réel et au-delà de l'irréel, il y a le profond. Montherland.

Si se retrouver dans le réel semble facile, presque sans effort, franchir les barrières de l'irréel est tâche ardue. L'irréel est un territoire dur à gagner, une terre inexplorée. Atteindre le sommet à deux, c'est franchir les barrières de l'invisible.
Y seras-tu ? Je sais déjà que non.

Écrit par : Anne | 25/08/2010

une des chansons les plus souvent illustrée ici, sans doute une des plus belles, et pour te rejoindre Anne, sûrement une des plus profonde...

Un jour j'irai vers une ombrelle : beau, tout simplement beau !

Très belle photo Etienne, en tout cas et très beau comment' Anne ! Merci.

Écrit par : Oliver | 25/08/2010

Ben moi je dirai tout simplement que, s'il y a une place pour moi sous l'ombrelle !!! Je veux bien !!!!

Écrit par : Greggoryeess | 26/08/2010

A la fin j'y fis le caillou
Comme un melon une pastèque
Mais comment ? Je ne vais pas tout
Déballer comme ça aussi sec
Quoi ? Moi ? L'aimer encore ? Des clous.
Qui et où suis-je ? Chou ici ou
Dans la blanche écume varech
Sur la plage de Malibu

Écrit par : Oliver | 27/08/2010

Les commentaires sont fermés.