website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2010

J'ai pas su faire

img1972sf7.jpg

S'il suffisait de partir
Comme un voleur à la tire
Rejoindre là-bas
Les troupeaux de regrets
S'il suffisait de s'offrir
Au premier volcan venu

Toi aussi tu te noieras
Dans ce désert imbuvable
Toi aussi tu te perdras
Dans de beaux draps

J'ai pas su faire, j'ai pas suffi
Là où la rouille n'a que faire
De la mélancolie

La peine qu'on se donne pour tenir
Une à une triomphent les ruines

S'il suffisait d'orner la douleur
D'une plage de silence

 

 

11:27 Écrit par Etienne | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

C'est précisément ce morceau que j'écoute, dans le noir, avec seul une petite lumière qui tamise la pièce. C'est album est une véritable introspection, qui nous fait nous poser les bonnes questions.

Belle image, qui pourrait illustrer d'ailleurs plusieurs propos de ce texte, la rouille qui n'en à que faire, ou bien, partir...

Merci d'avoir soigneusement et sobrement gravé ce texte sur ce site...

Écrit par : Greggory Eess | 29/09/2010

Les commentaires sont fermés.