website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2011

Bashung / Gainsbourg : (Re) Play Blessures

 

 

affiche metro def2.jpg

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Ivry, le 9 mars 2011

 

Bashung/Gainsbourg [Re]play blessures

Lundi 28 mars 2011 à 20h30 au Théâtre Marigny

 

Un spectacle d’Arnaud Viviant et Pierre Mikaïloff. Mis en musique par Fred Lô et RoCoCo. Lu par Irène Jacob et interprété par Joseph d’Anvers, Florent Marchet, Axel Bauer, Boris Bergman, Barbara Carlotti, Alain Chamfort…

 

La prochaine édition de Fnac.mix propose une plongée dans l’univers de deux monstres sacrés de la chanson française : Alain Bashung et Serge Gainsbourg. Une soirée exceptionnelle, construite autour d’un album mythique : « Play Blessures » (Universal)unique collaboration entre les deux génies des mots et du son.

 

Ecrit par les deux journalistes et écrivains de rock Pierre Mikaïloff et Arnaud Viviant, et mis en musique par le compositeur et arrangeur Fred Lô et le groupe RoCoCo, ce spectacle raconte l'élaboration de "Play Blessures" sorti en 1982. Spécialement conçu pour Fnac.mix, ce récit prendra vie grâce à la lecture d’Irène Jacob et sera ponctué par des interprétations inédites de Joseph d’Anvers, Florent Marchet, Boris Bergman, Alain Chamfort, Axel Bauer, Barbara Carlotti entre autres… Fans absolus, collaborateurs ou complices de Gainsbourg et de Bashung, tous monteront sur la scène du théâtre Marigny pour revisiter un album culte et remettre en perspective les parcours singuliers des deux géants.

 

Play Blessures : Après les succès de "Gaby Oh Gaby" et "Vertige de l'amour", Bashung est mal à l'aise face à cette gloire qui lui tombe dessus. L'image de légèreté de ces deux tubes colle mal à la noirceur de son état d'esprit et à son désir de radicalité artistique. Il met alors un terme provisoire à sa collaboration avec son parolier Boris Bergman, et fait appel à Serge Gainsbourg. Accouché dans l’alcool, avec un Gainsbourg à la vie cirrhose, les deux dandys créent ensemble un opus de rock industriel urbain, du jamais entendu en France. S’inspirant du travail d’Alan Vega (leader de Suicide), Bashung pose les mots de l’homme à tête de choux dans le désordre, sur une trame musicale synthétique et apocalyptique.

 

Fnac.mix est un nouveau rendez-vous prestigieux conçu par la Fnac comme un lieu d’échange, un espace de rencontre ouvert à tous les arts : musique, dessin, littérature, poésie, photo, cinéma…

 


Fnac.mix - Bashung/Gainsbourg « Replay blessures »

Théâtre Marigny, lundi 28 mars 20h30

Réservations : magasins Fnac – Tarif : 9 euros  (Etudiants, -25 ans : 6 euros)

Adhérents Fnac : gratuit (billets à retirer en magasin, dans la limite des places disponibles)


C'est aujourd'hui et c'est tout...
Merci à Pierre Mikaïloff

 

10:46 Écrit par GreggoryEess | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook

Commentaires

J'avais déjà vu l'info, mais ne l'avait pas mentionnée ici... Dommage qu'il n'y ai qu'une représentation. C'est d'ailleurs même assez curieux, de créer un spectacle pour une représentation unique.

Bref, je ne serai hélas pas à Paris ce soir, je propose donc à Pierre Mikaïloff et la Fnac, une petite tournée des grandes villes de provinces avec par exemple un petit passage du côté de Strasbourg...

Y s'ras-tu Greg ? Si oui, j'espère que tu nous raconteras... sinon, peut être qu'une bonne âme de passage ici s'en chargera...

Écrit par : Oliver | 28/03/2011

Bonjour,

pour ceux qui souhaiteraient savoir comment s'est déroulée cette soirée hommage à Bashung-Gainsbourg, voici un petit récit et quelques photos !

http://you.leparisien.fr/spectacles-people/2011/03/28/quand-gainsbarre-rencontre-bashung-un-album-dans-la-debauche-7472.html

Un moment très sympathique mené par une Irène Jacob captivante ! Et je rejoins Olivier, c'est dommage qu'il ne s'agit que d'une seule représentation !

Écrit par : Fred | 29/03/2011

Merci pour le lien vers ce résumé fort sympathique. malheureusement Cher Olivier, j'ai quitté Paris Samedi à 15h30... à deux jours près !! La rage !! Bref !! Ce devait être quelque chose c'est sûr, de toute façon vu l'album, ça ne pouvait être autrement !!!

Quelque chose me dit, mon petit doigt peut-être vu qu'il sait tout, que nous allons avoir un petit compte rendu d'une âme ayant vécu ce fabuleux et original spectacle en direct !!
Puis, mon petit doigt me dit aussi, que, sait-on jamais, ce spectacle va peut-être se dépalcer...

Écrit par : GreggoryEess | 29/03/2011

Merci Fred pour ce premier aperçu...

Greg, j'espère vraiment qu'il sait tout ton petit doigt, peut être même qu'il intercepte en vol les signaux de Pierre Mikaïloff...

@+

Écrit par : Oliver | 30/03/2011

Salut les Apaches !

Re-play blessures… Re-play blessures…Bon je sais que ça fait un bail que je n’ai pas posté sur le mur de Monsieur Bashung et ça serait dommage que mes interventions soient à chaque fois pour critiquer mais là…j’ai une pulsion qui me pousse à balancer.

J’étais à la soirée avec mon Chloé Mons qui est un grand fan de l’album tout comme moi et on attendait beaucoup du spectacle censé rendre hommage à nos deux anges gardiens.

Mais bon voilà, parfois faut pas toucher à Bashung – attention fragile - , il faut le laisser reposer en paix. C’est vrai que c’est une belle initiative, c’est vrai que c’est sympa de la part des artistes de participer à un hommage blabla mais là…
Vous auriez dû entendre la version de Lavabo ou encore celle de Volontaire POPisée à souhait ( !!! )…Pauvre Volontaire trahie par un chanteur sautillant en slim dont j’ai oublié le nom…Ahhhhhh ! mais où est l’âme glauque/rock/crade de l’album ?!
La soirée à été suivie par un débat entre les « spécialistes de Bashung et de Gainsbourg » ( bientôt un dîplome universitaire à leur nom ? ) petites discussions où seules les remarques de Marc Besse, Olivier Nuc et Bruno Lesprit ont relevé le niveau.

Mais pourquoi ne pas avoir invité les membres du KGDD ? Ca paraissait tellement évident tant ils ont compté dans l’aventure Play Blessures…Je m’en fous de savoir que Bashung et Gainsbourg buvaient de la vodka/ricard waouuu, il suffit de lire les bios pour savoir ça…Parlons musique putain !

Si seulement la soirée avait pû se terminer autour d’un verre avec des Apaches, j’aurais trouvé ça peut-être plus sympa.

Bon là je me dis que je fais vraiment ma vieille réac bashunguienne du genre « jamais d’autre que toi » mais voilà mon sentiment aficionados.

Écrit par : HKG | 30/03/2011

Un rapide passage pour te dire tout simplement HKG; JE T'ADORE !!!!!!!!

A très vite.

Écrit par : GreggoryEess | 30/03/2011

Merci HKG pour ce compte rendu, on ne peut plus sincère...

N'ayant pas assisté à la représentation, je me passerai de la commenter, mais je pense pouvoir te donner raison au moins sur un point: il serait parfois bon de le laisser reposer en paix... ***
... même si, je sais qu'ici ce n'est pas du tout le cas, puisqu'en ce lieu, il continu d'aguicher les bonnes soeurs, de faire le cascadeur, d'envisager l'arrêt de la flûte etc...

Et puis, totalement d'accord, pourquoi ne pas avoir invité le KGDD (peut être ont-ils refusé l'invit' ? On n'en sait rien...). Il est évident qu'avec Jean Fauque qui accompagnait déjà Bashung, ce sont les seuls témoins direct de l'époque.

Saluons tout de même, l'initiative très collective et réellement fairplay de Pierre Mikaïlhoff qui a eu la classe d'inviter les biographes concurrents de son propre livre...


*** Je dis ça pour avoir entendu "J'passe pour une caravane" par Gaëtan Roussel... putain ! comme j'aime pas cette version !!

Écrit par : Oliver | 05/04/2011

Les commentaires sont fermés.