website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2011

Sommes-Nous...

 

Steve-Jobs-hommage_pics_390.jpg

 

Donnez-moi des nouvelles données
Donnez-moi des nouvelles données
Donnez-moi des nouvelles données

À perte de vue

 

 

Pour moi, Steve Jobs et notre Apache Adoré, ont ce point commun de n'avoir jamais suivi le sillon tracé devant, et d'avoir ouvert de nouvelles voies.

Ce sont de vrais créateurs, qui ont la faculté de réveiller et d'éclairer notre esprit, notre façon de voir, de réfléchir.

Pour l'un, ce sera des pizzas qu'on dégustera certainement jusqu'à la fin de notre vie, en y puisant à chaque fois, selon notre humeur, selon notre âge; quelque chose qui nous réveillera. On les a sous la peau, dans le sang; et ça coule; ça coule ! On ne peux s'en passer...

Pour l'autre, sa créativité débordante est certes plus matérielle, mais alors; quelle classe cette Pomme  ! Comme un bon Bash, je ne m'en lasse pas, et ses produits qui sont donc mes produits, me vont comme une seconde peau...

 

Ces hommes nous ont montré la voie, la leur...

Ces hommes ont été au bout, jusqu'au bout de leurs envies, de leurs rêves...

Ces hommes ont réellement vécu, et existé...

 

Et Nous ?

 

 

 

Commentaires

Bonjour,
Alain Bashung respectait son public, peut-on en dire autant de Steve Jobs qui semble-t-il ne respectait guère ses salariés ?

Écrit par : faena | 08/10/2011

Bonjour Faena,

Merci pour ton comment' avant tout ! Il est bien courant de lire en effet, que Steve jobs, pouvait être assez dur avec ses équipes; mais pas avec son public...

Quant à Bashung, très respectueux de son public également, je pense qu'il devait être aussi, par moment, dur et exigent avec ses équipes.

Même si en effet l'éventuelle rigueur du Bash, ne devait pas arriver au point de celle de jobs, je pense que cette rigueur demandée est nécessaire et obligatoire a tout grand projet non ?

Écrit par : GreggoryEess | 08/10/2011

Le principal point commun entre Jobs et Bashung est selon moi cette capacité extraordinaire à obtenir le meilleur de leurs collaborateurs. Bashung comme Jobs savait exactement ce qu'ils voulaient et comment y arriver. Pour cela, ils demandaient à leurs équipes de se surpasser, les menaient vers des contrées qu'ils n'auraient jamais explorées d'eux même.

Bashung a obtenu le meilleur de Jean Fauque ou de Bergman, a sublimé le travail de Roussel ou des Valentins. Mais, il a, par exemple, totalement vampirisé Pascal Jacquemin co-auteur de "Figure Imposée".

Jobs, c'est certains, a changé notre quotidien. Je pense bien d'avantage, à la démocratisation de l'ordinateur personnel avec l'Apple 1 ou 2 et surtout avec le Mac Intosh. Si nous avons tous un ou plusieurs ordi chez nous et sur tous les postes de travail, c'est grâce à sa vision. Il suffit de voir des pubs pour Apple du début des 80's pour se rendre compte qu'il avait très bien compris la place que prendrait l'informatique dans nos vies, 20 ou 30 ans plus tard.
Pour le reste, I Pod, I Phone, I Pad, j'y vois là bien d'avantage du génie marketing, du recyclage créatif et haut de gamme de produits existant (walkman, téléphone...).

Perso, j'ai succombé aux charmes du I Mac uniquement pour ses facilités d'installation, d'utilisation et pour sa fiabilité. Les autres "I" n'ont pas encore envahi mon quotidien.

Osez & Think different !!!

Écrit par : Oliver | 10/10/2011

Les commentaires sont fermés.