website statistics

20/04/2012

Résident de la République 2012

bashung,interview,bleu pétrole,libération,résident de la république

MonsieurBashung.com, n'est évidement pas une tribune politique, pourtant, quelque soit l'issu du scrutin présidentiel, quelques soient vos opinions personnelles et les miennes, je voulais simplement que l'on se souvienne de ces phrases pleines de lucidité et de clairvoyance du citoyen Alain Bashung, chanteur engagé socialement mais politiquement rare.

Sur ces bonnes paroles, je vous met le lien vers l'article complet de Libération datant du 20 mars 2008 qui aborde plus généralement l'album Bleu Pétrole et témoigne d'une vision sans concession de la société actuelle.

http://www.liberation.fr/grand-angle/010176848-bashung-hu...

 

Oliver

Commentaires

Là pour le coup, la tendance politique est plutôt clairement prononcée... C'est interdit en générale deux jours avant le scrutin national !!!!

Quelqu'il soit, quoiqu'il dise, j'ai toujours pensé qu'un artiste n'avait pas a donner son avis publiquement. Etre une personne publique, c'est avoir de l'assurance !!! C'est comme De Caunes lors des Césars qui fait sa tirade politique contre le Président sortant, et qui le soir même s'enferme avec tous les vainqueurs au Fouquet's, ce qui a tant suscité de polémique... pour un restaurant !! Quand Hollande dîne chez Laurent, un des plus grand restaurant de la capitale, cela ne gêne personne !! Il y a le bouffon que l'on voit, là c'est sans surprise, et celui qui se cache, et là, on risque d'être encore plus déçu !!

Mais avant tout en effet, MonsieurBashung.com n'est pas une tribune politique...

Écrit par : GreggoryEess | 21/04/2012

Difficile de contredire Monsieur Bashung sur ce coup-là !
J'aime aussi sa vision du monde actuel dans "Comme un Lego", splendide.

En tout cas, à l'inverse de celui qu'il décrit, le calme, la dignité et la classe sont des mots qui décrivent bien Bashung.

Écrit par : Etienne | 21/04/2012

Il faut reconnaître que Bashung a raison, quand il dit qu'on "bafoue les repères et des jeunes regardent" et qu'il faut changer des choses, les valeurs commencent à se perdre de nos jours !

Écrit par : Heim | 21/04/2012

Reste à savoir qui bafoue les repères ? Quels sont les vrais "coupables" de cette perte de repère ? L'éducation peut-être en premier lieu, celle donnée par les parents ? Mettre son enfant en permanence devant la télé, devant des dessins-animés tous plus violents les uns que les autres, des mega-prod Hollywoodiennes ultra violent, un gamin devant Iphone pour être laissé tranquille plutôt que devant un bon livre de Barbapapa (dsl je suis fan) bref, les exemples ne manquent pas en effet ! Il ne faut peut-être pas se tromper de responsable...

Écrit par : GreggoryEess | 21/04/2012

Très honnêtement, je savais que j'allais me faire remonter les bretelles par le webmaster...

Néanmoins, j'ai décidé de poster cet extrait d'interview pour la simple raison que si un chanteur aussi avare en explication de texte se livre à un exposé aussi limpide, c'est qu'il ne le fait pas innocemment, surtout s'il se sait atteint d'un mal incurable.
Je trouve Bashung très lucide dans son analyse lorsqu'il évoque dès 2008 le comportement douteux du président, le Fouquet's n'étant pas sa seule faute de goût... Celui-ci n'a d'ailleurs cessé durant la campagne actuelle de s'excuser pour son attitude parfois inadaptée voire déplacée.

Ensuite, la où je trouve Bashung carrément bluffant, c'est lorsqu'il esquisse le portrait d'une alternance qui ressemble étrangement aux qualités vantée par celui qui 4 ans plutard incarne le changement dans les sondages, les médias et dans l'esprit d'un certains nombre de nos compatriotes... La réalité du scrutin restant pour l'heure à démontrer.

Bon, je veux bien reconnaître de ma part, une instrumentalisation de l'interview et une subjectivité certaine. Mais tous mes posts ici sont plus ou moins subjectifs, celui-ci ayant simplement une tonalité plus grinçante.

Et puis, très franchement Bashung n'influencera en rien mon vote ni le vote des français et mon post encore moins...

Écrit par : Oliver | 22/04/2012

Je voulais aussi revenir sur le rôle de l'artiste. Pour moi,un artiste s'inspire de l'air du temps, de ce qui l'entoure et tel un miroir nous en transmet un reflet réaliste, grossi ou déformé.

Les sujets abordés peuvent alors varier des plus futiles aux plus sérieux: la beauté de la nature, l'amour, le sexe, les tourments intérieurs, le sacré etc... mais aussi l'état de la société et du monde, ce qui est forcément politique.
C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils sont les premiers éliminés ou baillonnés lorsqu'une dictature s'installe.

Pour exemple Picasso , c'est Guernica, Victor Hugo fut député, Malraux ministre, Vaclav Havel président...

Alors évidement, il existe des artistes beaucoup plus fins que d'autres. Brigitte Fontaine finement politique avec son "Gilles de la Tourette", Gainsbourg avec "Aux armes etc" aussi, tout comme Bashung avec la "rose aux reflets bleus"" ou "les tueurs de mémoires à la conscience obèse".

D'autres ont été plus directs comme Renaud, Noir Désir ou Léo Férré, Jean Ferrat , Yves Montand, Coluche ect...

Et puis d'autres encore, pas forcément les plus brillants s'affiche bêtement dans un soutien gratuit (ou intéressé d'ailleurs) comme Cali, Noah d'un côté ou Faudel, Johnny, Depardieu de l'autre.

En ce qui concerne le cas de cet article, je pense que Bashung se savait d'une façon ou d'une autre pris par le temps et s'est donc permis sur ce sujet qui lui tenait visiblement à coeur d'être directement frontal quand en d'autres temps il aurait fait preuve de plus de sagesse et de création.

Pas bien grave tout ça...

Écrit par : Oliver | 22/04/2012

Il est vrai qu'il eut été préférable, de ne pas lancer de sujet politique sur ce merveilleux blog ( : ))) Mais le Webmaster (mention qui apparaît par défaut à côté de mon nom et que je ne peux supprimer!! :( ne connaît pas la censure, et accepte bien volontiers l'échange d'idées ! Il était aussi bien évident que cela susciterai certaines réactions...

Pour le changement tant claironné ces derniers mois,Il faudra attendre encore quelques mois, quelques années, pour voir si le changement tel qu'il est décrit, et tel qu'il a été vendu correspondra aux énormes attentes, et aux promesses distribuées comme des petits pains. Il est tellement plus facile de dire, que d'agir, nous verrons bien. Pour les artistes, il est toujours plus facile de fanfaronner à gauche, plutôt qu'à droite, reste à savoir ce que chacun fait dans l'isoloir ! Pour mon compte, je l'ai trouve tous ridicule d'un côté comme de l'autre a afficher leurs soutiens; quel stupidité !

Pour ce qui est de la volonté de changement des médias, du peuple et des autres, la masse n'a pas forcément raison, parfois elle suit, elle suit la masse, sans avoir réellement d'avis fondées, exceptées celles trouvées au zinc d'un café, après plusieurs gouttes !
Toujours est il qu'à l'heure actuelle (19h00) il semblerai que la masse à gagner, la masse à suivi, la presse a exceller d'objectivité, et tout le monde semble ravi ! Le sauveur est arrivée !
Je sais aussi que, j'ai rarement été du côté de la masse, peut-être que le lynchage en règle depuis quelques temps, m'a donné envie d'être du côté le moins facile, du côté qui se fait frapper, là où rien n'est joué !!! La sanction porte sur un comportement, plus qu'une politique, j'ai voté une politique plus qu'un comportement !
La France est donc soulagé, la moitié du Job a été faite ce soir !!!

Pour ma part de toute façon, je continuerai à me lever de la même façon, d'espérer et vouloir de la même façon, et d'avancer de la même façon; c'est à dire en comptant sur moi !!

Puis pour le reste, je continuerai à écouter Bashung, et à consulter MonsieurBashung.com : )

Écrit par : GreggoryEess | 22/04/2012

Tu pourras continuer à lire le Figaro en paix. Et la masse comme tu dis (de manière méprisante) tu en faisais parti en 2007.

Écrit par : Etienne | 22/04/2012

J'oubliais, vive Bashung et seulement Bashung. Je ne souhaite pas débattre sur cette page.

Écrit par : Etienne | 22/04/2012

Si tu ne souhaites pas débattre, il ne faut pas lancer de discussion, car cela appel des réponses !! J'aurai vivement souhaité que tu évites ce genre de propos ici-même; Ici, ce n'est pas Marianne; mais c'est une Land d'expression, qui t'es largement ouverte, et ce, depuis son début, et sans examen d'entrée (n'est-ce pas?)...

Sache juste, que je lis quotidiennement la presse depuis mes 14 ans, ce qui a toujours été une passion, la presse, les journaux, le papier !! Et sache, que je n'ai jamais acheté le Figaro (qui n'est pas non plus dans mes favoris Internet d'ailleurs), mais Le Monde, a ses grandes années, a ses vraies années, avant que celui-ci devienne, comme les autres... Mais cela tu es bien trop jeune pour les connaître, demande à tes parents si cela t'intéresse !!
Pour la presse qui correspond à ton tout jeune esprit révolutionnaire, tu as l'embarras du choix, la révolution fait partie de la jeunesse, c'est normal ! Je ne peux que te souhaiter d'en garder une partie au fil du temps...
Je finirai par te préciser qu'après des années de vote à gauche, c'est celle-ci qui m'a envoyé en face, par son incompétence, et les déceptions qu'elle a suscité chez moi, mais là encore, ce serait des repères que tu n'as pas connu...
Je t'invite donc à poursuivre ton militantisme, ailleurs que sur les jolies pages de MonsieurBashung.com

Osez, Osez...

Écrit par : GreggoryEess | 22/04/2012

Ton et toute forme de militantisme alors oui.
Je réponds au fait que tu critiques la masse qui voterait selon toi sans réfléchir ou se renseigner. Tu vois je n'entre même pas dans le débat politique.

Écrit par : Etienne | 22/04/2012

Olivier, toi qui parlais d'un petit manque d'inspiration ces derniers temps ! Force est de constater avec cet article, que tes prestations font toujours un tabac, et suscitent comme souvent moulte réactions :))))))))

Continues comme-ça continues comme-ça Ouaisssssssssssss

Bisous les z'amis

Écrit par : GreggoryEess | 23/04/2012

Pas certains que mon inspiration eut été si bonne... je ne pensais quand même pas que ça friterai à ce point. Mais je constate avec soulagement que le calme est revenu...

Alors je me permet juste de revenir sur le phénomène de masse pour expliquer ma démarche et comme à chaque fois sur ce site, faire le rapprochement avec celui qui nous rassemble ici, c'est à dire Franç',heuh... Nic', non plus... Alain Bashung, bien sûr.

Je crois qu'il est d'abord important de tenir compte de mon environnement géographique et professionnel pour comprendre d'où vient ce post et que je suis très loin d'être un simple suiveur de masse.

En effet, au premier tour, dans ma ville, Sarkozy a obtenu 31%, Le Pen 27% et Hollande 14%. Le total des voix de gauche n'atteignant même pas celui de Le Pen. La tendance est à peine atténuée sur l'ensemble de la région Alsace.

Je peux dire que de nos jours, à la cantine d'une usine alsacienne, afficher des idées de gauches s'apparente bien plus à un coming-out qu'à un mouvement de masse, tant la droite décomplexée s'est transformée ouvertement en néo-fascisme de moins en moins soft.
Pour mon cas personnel, quand on a compris que je voterai à gauche, je suis devenu la risée d'un certain nombre de collègues... on a même réussi à me dire que je n'étais pas un "vrai" alsacien puisque chez nous on vote à droite ou à l'extrême droite et puis c'est tout... Mais, je ne la fermerai jamais, ma jeunesse a beau foutre le camp, la révolte ne me quittera pas.

Voilà, au delà de toutes considérations économiques (je suis propriétaire et gagne honnêtement ma vie), ou bling-bling, c'est sur ce terrain là que j'en veux terriblement au candidat sortant...
Et qu'on ne vienne pas me parler d'insécurité dans des villages votant FN à 30% + Sarko à 35% et où la dernière fois qu'il s'est passé quelque chose, ça remonte à la Libération...

Le constat n'est évidement pas le même dans certaines banlieues ou grandes villes du sud, ça je peux aussi le comprendre.


Pour en revenir à Bashung, après avoir lu les biographies de Marc Besse et Pierre Mikailhoff, on peut comprendre le climat dans lequel il a grandit, qui n'a que peu changé depuis, et pourquoi son coeur penchait aussi à gauche.

30 ans après Elsass Blues je peux garantir qu'à Wingersheim et alentours, "Les Lévi d'en face" ont toujours beaucoup de soucis à se faire. Idem pour le "Yéti du Monoprix", parce que "la guerre avec les frisés", Marcel n'attend toujours que ça.

Peace !@+

Écrit par : Oliver | 24/04/2012

Bonjour à vous,
J'ai été très intéressée par cet article que je n'avais pas lu. Merci.
Et un seul constat, on écoute tous du Bashung !! Et rien que cela, c'est déjà un point commun, une complicité d'esprit, et beaucoup de plaisirs et de tolérance.
Remet nous Johnny Kidd ;-)
Amitiés à tous. Fleur

Écrit par : Fleur | 24/04/2012

Tout d'abord, merci Fleur de ton doux passage, et ta fidélité à MonsieurBashung.com...

Il est bien évident que, Cher Olivier, si tu faisais parti de ce que j'appelle la masse, il y a très peu de chance pour que je puisse avoir eu un jour l'envie de te proposer l'aventure que nous partageons depuis plusieurs années ici même. Si je constate que cette expression a suscité vos réactions, je la maintiens, et pour cause, la masse, je la connais depuis toujours, celle qui avance sans réfléchir, en politique et ailleurs...

La très regrettable force du vote FN dans ta région, est bien triste en effet ! Mais il est bien trop facile et c'est bien ce qui me dérange, de rendre la droite et bien entendu Sarkozy (que je ne défends pas), de ce vote FN !! Que devrions-nous alors penser de la présence du phacochère Le Pen le 21 Avril 2002 effaçant du coup le candidat socialiste (que je souhaitais vivement comme président et qui avait eu ma voix ) ?? Qu'avait fait la gauche alors à ce moment là, pour ne pas décevoir cet électorat fuyant à l'extrême ??? Quels messages réels, quelles propositions fondées, François Hollande a t'il envoyé aux électeurs pour les dévier du vote FN ? visiblement, rien de vraiment très fort, sinon, la raclée tant attendu aurait eu lieu. Force est de constater que ce n'est pas le cas, même si il se retrouve en tête ! 1,5 point d'écart, ne peux pas justifier haut et fort :) une vraie demande de changement !!!!
Il aurait vraiment du demander conseil à Mélanchon, même si des éléments de son programme ne peuvent je pense pas être mise en place, il faut bien avouer, qu'on peut l'écouter (moi en tout cas) toute une soirée, car il m'intéresse; et m'amuse !!! J'aurai bien aimé voter pour lui (au premier tour), mais je suis la génération qui a connu le 21 avril 2002, et qui maintenant, vote utile... dès le premier tour !

Avril 2002, ce qui l'ont vécu le comprendront, car tout le monde s'en souvient ! Pour moi, ce fut la révolte, la honte, la déception... Puis la déception de nouveau : Pourquoi :
Le Pen au deuxième tour, Jospin sorti, quelle horreur, quel choc (pour moi en tout cas), ce fut violent !!! Et là Jospin, qui représentait la gauche à l'époque, qui était premier ministre, dans son discours d'après résultats, au lieu de garder le point lever, au lieu de crier "aux armes" au lieu de mener combat, au lieu de ne jamais laisser tomber, nous lance, à nous peuple de gauche " J'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique" Quel horreur !!! Il faut l'avoir vécu pour le savoir, l'avoir vécu en direct et nous l'avons vécu nous Olivier, car nous sommes de la même génération, du même moule je dirai même !

Ce drame là (LP au deuxième tour) et la fuite de Jospin, m'ont profondément troublé et marqué et Jospin profondément déçu... A cause de lui, j'ai du voter Chirac, qui représentait tout ce que je détestais !! Nous sommes aller voter je m'en souviens très bien, avec une pince à linge sur le nez; à cause de l'odeur, du bruit et de l'odeur ; ) Pendant quelques jours, dans les couloirs du métro, dans la rue, bon nombre d'entre nous portions sur nos vestes ou autre, une étiquette : Non au FN !! J'ai aimais, j'ai aimais...

Mais surtout, je me souviens d'une vraie mobilisation d'entre deux tours, d'une manif dans Paris, contre LP, contre ce qui c'était passé !! Nous étions nombreux, il me semblait que le monde entier était dans la rue !!! C'était beau, c'était fort, c'était la seule et unique fois que j'ai manifesté de ma vie (y'a eu une Gay Pride aussi mais j'étais totalement défoncé!!) Je me devais d'être là en fait, nous nous devions d'être là !! Et ce qui m'attriste énormément, c'est que je ne vois pas les révolutionnaires en culotte courte d'aujourd'hui génération Bio et qui a tant de choses, être tant révolté que ça par le score de Le Pen aujourd'hui, il préfère sortir Sarkozy; hallucinant, comme si il était le responsable de tous leurs maux ! Moi c'est bien ce qui m'attriste le plus dans cette élection, ce n'est pas Hollande en tête, ce n'est pas Sarkozy en second, c'est bien Le Pen à presque 20 % bordel !!!!!!!!!

Alors la révolution de chez soi quand on a tout dans la bouche, je trouve ça facile; en plus en se trompant de cible !!! C'est bien cela qui me dérange, c'est accablé seulement dans un sens, taper seulement dans un sens, la barre va changer demain (donc) et nous verrons bien ce que les braillards feront une fois au gouvernail !!!

Puis je finirai par autre chose qui m'attriste, c'est de revoir la clique des années 80; Aubry, Fabius, Royal etc etc etc C'est ça le changement !Le changement n'a pas opéré chez moi non pas parce que mon vote était fait d'avance, le changement n'a pas eu lieu car je n'ai pas été conquis pas ce qu'on m'offrait à côté !! Voici ce que disait hier ceux qui vont prendre le pouvoir demain :

Mitterrand qui déclarait, le 14 juillet 1993 : « Contre le chômage, on a tout essayé ». A propos de l’affaire de Renault Vilvoorde, Lionel Jospin, Premier ministre, baissait les bras, le 13 septembre 1999 : « L’Etat ne peut pas tout faire ». (Citation précise)

mais le plus triste dans tous ça, c'est que pour dimanche j'avais imaginé mon post : Le scan de ma carte d'électeur, avec le même titre que celui-ci, et sous ma carte d'électeur : Votez, Votez...
Car le plus important et pas de savoir qui on vote, mais bel et bien de voter (tant que cela reste respectueux de tous)

Écrit par : GreggoryEess | 24/04/2012

Rien ne t'empêche d'effectuer ton post car ICI la liberté d'expression prime même si la politique devrait être à l'avenir écartée de ces pages car trop éloignée de l'objet de ces pages.

Écrit par : Etienne | 24/04/2012

Je te remercie très cher Etienne, de m'autoriser à poster ICI même...

Écrit par : Greggory Eess | 24/04/2012

Quelle idée d'entreprendre ce genre de discussion sur ce site ? D'abord parce que je pense que ce n'est pas l'endroit. Et qu'il ne faut pas se servir de Bashung pour entamer un débat droite/gauche bien inutile.
De plus, il est très difficile d'argumenter sereinement par écrit.
Beaucoup d'agressivité dans ces échanges. Dommage entre fans. Laissons la politique hors ces pages. Et concentrons-nous sur l’œuvre de Monsieur B.
Ne dit-on pas que la musique adoucit les mœurs ?

Écrit par : Anne | 24/04/2012

+1

refusons en bloc les sentiments figés,
restons en vie,
même en dents de scie.

Écrit par : Etienne | 24/04/2012

Voilà, belle démonstration Greg, je partage et comprend un grand nombre de tes arguments... question de génération ! Nous avons vécu le même traumatisme en 2002 et partageons le même combat, le seul, vrai et unique combat contre l'extrémisme.

Les chemins sont ensuite, ce qu'ils sont, les déceptions plus ou moins profondes. Or, si j'ai de sérieux doutes sur les méthodes du candidat sortant, je ne me donne pas aveuglement à son concurrent. Simplement, même si la rose a des reflets bleus, je veux encore y croire...

Etienne, Anne, Fleur,

C'est promis, je ne m'aventurerai plus jamais sur ce terrain glissant qu'est la politique, sujet bien trop sensible. Je sais que j'ai eu tord d'instrumentaliser cette citation du Bash. Pourtant et au final, malgré l'affrontement gauche-droite, sans doute déplacé ICI, nous avons fini par rejoindre les thèmes et les valeurs chers à Bashung.
Et puis, au moins ICI, il y a encore de la vie, des idées et des convictions. Si cela se passe dans le respect, je pense qu'il n'y a pas trop de mal.

En conclusion, comme je suis beau joueur, je vais donner le mot de la fin à Greggory Eess:


# # # # # VOTEZ, VOTEZ JOSEPHINE # # # # #

Écrit par : Oliver | 25/04/2012

Les commentaires sont fermés.