website statistics

25/04/2012

Le dessous des balançoires...

porte monnaie feminin.jpg

 

S'il suffisait de s'offrir
 Au premier volcan venu


 Est-ce aimer
 Est-ce aimer

(...)

Toi aussi tu te noieras

Dans ce désert imbuvable

Toi aussi tu te perdras

Dans de beaux draps

S'il suffisait

De se refaire une beauté

Pour retrouver grâce à tes yeux

(...)

Est-ce aimer

Est-ce aimer

(...)

S'il suffisait de croire

Le dessous des balançoires


Que cette chanson est belle, et... profonde. En effet, s'il suffisait, s'il suffisait de se  maquiller pour être beau, s'il suffisait après un départ, de combler le vide par un autre corps ! S'il suffisait de ça, tout serait plus simple...


 

Commentaires

Très joli porte-monnaie, j'imagine comme une consolation chaque fois qu'on y mets les doigts pour en sortir une pièce...
En tout cas, c'est bien plus glamour que la bonne vieille bourse en cuir...

A part ça, superbe chanson issue d'un album inégalable. Le must bashungien !!!

"Toi aussi tu te noieras / Dans ce désert imbuvable"

Top classe !!!

Écrit par : Oliver | 27/04/2012

Oui, complètement happé par cette chanson à chaque écoute !! Du grand, du très grand, et c'est si vrai... La grande classe !!! Elle m'avait d'ailleurs déjà inspiré un post, avec le même titre, et de belles jumelles côte à côte sur des balançoires...

Puis cette illustration, je la trouve magnifique, un très très beau... volcan !!! Plein de mystère, et de plaisir...

Écrit par : GreggoryEess | 27/04/2012

Écrire un commentaire