website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2013

La scandaleuse disparition de Gilles Verlant !

 

verlant1.jpg

 

Vous connaissez l’histoire de Gilles Verlant, comment il vécu, comment il est...

Incroyable ! Il y a dans la vie, des choses des actes incroyables ! En cela, il y a au moins deux choses Incroyables concernant Gilles Verlant : Sa connaissance Gainsbourienne; et... sa disparition ; Incroyable !!!

Cet homme, dont le timbre de voix parlait à beaucoup d’entre nous, même à ceux qui ne le connaissait pas, avait la faculté de vous intéresser sur un sujet qui ... ne vous intéressez pas (il paraît qu’il est possible de ne pas être intéressé par l’histoire du rock !! ) !

Il était de ceux, si avenant, si intéressant, si passionné, qu’on ne pouvait que l’écouter ! Il y avait toujours, dans une chronique de Gilles Verlant, un petit détail à retenir, à apprendre ; à savourer. Toujours une petite anecdote que l’on ressortait plus tard en soirée, entre amis, suscitant ainsi le sourire de la jolie brunette que l’on convoitait...

verlant.jpgGilles Verlant c’est l’auteur de LA bio sur Serge Gainsbourg. Combien de fois ai-je recommandé ce livre? Quel degré de plaisir ai-je pris à lire ce magnifique ouvrage m’apprenant tout ce que je ne savais pas sur Dieu le Père? Combien de temps, puis-je passer juste à fixer cette noire couverture sur ma blanche étagère... Et lire ta dédicace...

Gilles Verlant c’est la voix qui vous berce, la voix réconfortante, le repère! Une chronique radio de Gilles Verlant, c'est comme  l'heure du thé, on l'attend, et c'est agréable, apaisant... Avec Gilles Verlant, on est sûr de ne pas être déçu, et c'est tellement rare, vous le reconnaîtrez bien, dans ce monde qui nous entoure.

Gilles Verlant c’est un sourire, une joie de vivre, peut-être sa Belge attitude y est pour quelque chose ! Vous chers voisins et chères voisines, vous qui savez être si simple et jovial quand nous nous sommes éternellement insatisfaits et tristes.

Gilles Verlant c’est la passion incarné, et Victor Hugo disait «  Tout homme persuadé persuade, toute passion est éloquente »

Gilles Verlant c’est une superbe rencontre, et un triste départ ! Triste départ qui alourdie la liste, et réduit la seconde liste, la liste de ceux qui reste, à... plus grand monde. J’ai souvent peur que mes autres mentors partent. Peur de me sentir orphelin,  peur d’être abandonné, ces départs me font mal, je me sens isolé, marginal, ils sont pour moi comme une grosse couverture qui me protège... Je pense à ma Brigitte, je pense à Arno... C’est Brigitte que j’écoute là maintenant... « J’ai l’honneur d’être » ; c’est beau comme titre d’album hein ! c’est beau hein j’ai l’honneur d’être ; moi j’ai l’honneur de t’avoir connu, c’est pas mal aussi !!

Je n’y crois toujours pas... Alors que Bénabar et Christophe Mae continue de chanter, toi, tu as tout simplement... glisser dans un escalier... Dis-moi que ce n’est pas vrai... Je n’ai de cesse de prononcer ton nom, de regarder ta photo, je n’y crois pas, tout simplement je n’y crois pas Merde !  

Qui va me conter ce que je ne sais pas sur Ziggy Stardust et consors ? Qui va parfaire ma squelettique culture rock’n rollienne ? Qui vais-je écouter, quelle voix ronde et suave va me raconter le backstage des concerts, des concerts d’avant ma naissance, des concerts de demain, qui va ? Qui ?

Gilles Verlant, il paraît que c’est fini, c’est si scandaleusement triste, si scandaleusement incroyable, si scandaleusement douloureux ; et pas du tout rock’n roll...

 

Gilles putain, la prochaine fois, mets des patins...

1239492_10201496395625762_1822415267_n.jpg

Merci à Frédéric Dubus pour l'utilisation de son oeuvre, et pour m'avoir fait sourire de cette triste nouvelle

Dessin paru dans la Dernière Heure du 21 Septembre 2013

Commentaires

Je comprends ta peine, je me rappelle des chroniques, de "Rapido", des mots, de l'humour et de la gentillesse.

Écrit par : Anne | 24/09/2013

merci pour votre article. il est l'ami de "bashing-in-english" et je vais beaucoup manquer ses "j'aime". un grand coeur. ~laura xoxoxoxoox

Écrit par : laura tattoo | 24/09/2013

Très bel hommage, que je n'avais pas pris le temps de commenter au moment de sa parution et de la triste nouvelle dont il traite.

Merci Greg, vraiment très touchant.
Et le passage sur la disparition de nos mentors et la peur de voir les derniers partir est tellement vrai, tellement bien écrit. Putain de temps qui passe.

A bientôt Greg

Salut à tous

Écrit par : Oliver | 15/08/2014

1 An... Ca oui, ça passe, putain que ça passe !
Incroyable Mister Verlant, mais bon, je ne vais pas en rajouter...

Monsieur Olivier, cher Olivier... Restons en vie, même en dents de scie ! Pas le choix; malgré les départs... Merci for your comments'

This is a very sad birthday...

1 an!! Scandaleux !!!!

Écrit par : GreggoryEess | 20/09/2014

un journaliste glisse ca voix a la radio et a la presse et glisse dans l escalier je suis triste mais il va voir gainsbourg et bashung

Écrit par : pouget | 05/03/2015

je souheterais un echange avec les gens qui aime bashung je cherche photos et posters cd je ne suis pas un fan juste un mec qui aime les ecorches je fume pour oublier que je boit pour oublier les disparus du rock a l ame sensible mon mail mich.pouget@gmail.com si vous voulez me contacter pas d esbrouffe je ne cautionne pas les cons j ai vu alain en concert plusieurs fois je vous dit salut un morceau que j adore un pyromane bye a plus

Écrit par : pouget | 05/03/2015

Les commentaires sont fermés.