website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En studio avec Bashung - Christophe Conte -

IMG_20221017_192829.jpg

D’abord, d’abord y’a l’objet… l’objet est beau, lourd, de Bonne taille. L’éditeur - les Editions Seghers - a bien travaillé ! La prise en main des 213 pages, est un vrai plaisir…

Ensuite, il y a l’amuse-bouche, l’entrée; l’avant-propos de Christophe Conte. A lui seul, il m’a humidifié la rétine, très émouvant. Procurez-vous ce bel objet pour faire le lien entre la Pizza de Bashung, et la cuisine d’adolescent de Christophe Conte ! Je vous aurai bien lâché le morceau (de Pizza) mais, Désolé je ne suis pas un spolieur, vous devez vous procurer l’objet pour avoir le fin mot de l’histoire !

Posé sur le bois de mon bureau, ce bel objet a dû attendre quelques jours, quelques heures avant que je ne l’ouvre, j’appelle ça, la période d’apprivoisement… Une fois l’émotion censurée de l’avant-propos passée dont je vous ai déjà conté (sans jeux de mot) quelques mots, Il eut été facile de commencer par un album fétiche. Ou bien préféré. Ou bien populaire. Mais non ! J’ai voulu commencer ma lecture, par l’album que j’ai très certainement le moins écouté de Bashung. 

 

IMG_20221017_192903.jpg

Figure Imposée qui arbore une magnifique pochette,  (sans Bashung en couverture; une première) et bel et bien l’album que je cerne le moins, qui me parle le moins, qui reste pour moi un peu « bazardeux ». Je n’y trouve pas ce que je vais chercher quand j’enclenche un album de Bashung, quelque chose d’indéfinissable que je n’explique toujours pas, mais je sais que j’y vais pour quelque chose, et que je repars les mains pleines. En allant vers cet album, je ne saurai pas quoi aller chercher, je n’y trouve pas d’unité, malgré quelques pépites, et cette phrase superbe, que je me répète souvent et qui illustre vous le savez bon nombre de mes pots « Du bout de ma planche j’observe les décolletés en V » D’ailleurs, en vous offrant ou en vous faisant offrir le bel ouvrage en question, vous aurez la signification de cette belle phrase; là encore; ça vaut le détour…

D’ailleurs, Bande d’Apache esseulé, sachez que, ledit album, fait l’objet actuellement, d’abondante répétition scénique avec The Band qui a accompagné Bashung dans sa dernière tournée. En tapant sur vos réseaux sociaux favoris Rejouer Figure Imposée, vous pourrez  suivre cette belle aventure, prévue pour le 1er Décembre.

Alors, toi qui me suis, qui me lis, vous qui me suivez et me lisez ( je vous en remercie, 11 ans de fidélité), va, allez chez votre libraire préféré, glissez vous dans les allées odorantes de papier glacé, et saisissez de vos mains agiles, ce magnifique objet, qui vous comptera ( sans jeu de mot) l’épopée non pas d’un buveur d’eau du coup, mais de la construction d’une oeuvre à part, forte et intense, bâtie au fil d’album qui ont bâtis la légende du Maître.

Et puis, vous savourerez aussi, la belle et discrète typologie qui sied bien au sujet, les très belles photos parfois rarement vues, et surtout, surtout vous dégusterez la biographie des albums de Bashung…

Courrez ont vous dit; courrez chez votre libraire !

 

 

En studio avec Bashung

De ChristopheConte 

 

https://www.lisez.com/livre-grand-format/en-studio-avec-bashung/9782232145971

https://www.editis.com/maisons/seghers/

 

A suivre…

Écrire un commentaire

Optionnel