website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2009

Un autre Al(l)ain

Etes vous la ?
Voila un autre Alain que j'ai découvert sur une radio qui est chère à mon coeur FIP pour ne pas la citer.
J'espère qu'il vous plaira autant qu'à moi.
Je n'ai malheuresement pas trouver la version où il chante seul, il faut se contenter d'un refrain repris par Olivia Ruiz.
Mon savoir informatique ne me permet que de vous offrir le lien un peu plus haut.
Mes excuses j'espère pouvoir rectifier ça à l'avenir !

12/08/2009

Brigitte Fontaine débarque chez MonsieurBashung.com

IMGP4570.JPG

Tu es mon Roi, et elle; Ma Reine.

 

 

 

 

La fin d'année sera définitivement belle. A quelques jours du tant attendu ballet autour de l'Homme à la tête de chou, je quitterai donc ma Provence d'adoption, pour y rejoindre ma Capitale natale, et ce; pour mon plus grand plaisir!

 

 

En effet, jaurai la chance et l'énorme plaisir de la voir, la voir elle sur scène une nouvelle fois, la première étant il y a quelques années maintenant, dans un petit thâtre Parisien, et là c'était... Divin; Unique  !

 

 

Voilà doréavant la dernière artiste avec Arno, pour qui je suis capable de traverser la France entière, gérer un planning des mois à l'avance prévoir voyage hébergement, juste pour la voir elle; la savourer  !!

 

Bien que le soleil tape encore de tous ces feux aujourd'hui dans le ciel Marseillais, et que cela est fort agréable; j'ai hate de voir les feuilles jaunir, le froid arriver.

brigitte_fontaine.jpg

Il y a un peu près douze treize ans, alors que je m'apprêtais à quitter Paris pour aller vivre à Londres, je passais les deux derniers mois Parisiens à partager l'appartement d'un ami avec qui je jouais au théâtre, afin de réaliser quelques économies.

Bien plus âgé que moi, nous échangeâmes bon nombres d'œuvres, et parmi cet échange, il me fît découvrir; Brigitte Fontaine!

 

Choc immédiat !!

 

 

Depuis, elle est ma Reine incontestée, au point que, lors de la création de mon premier blog, une partie de son nom figura dans la barre  d'adresse de mon blog  !!Dingue  !! Certains de mes proches amis encore aujourd'hui, allant jusqu'à me saluer lorsqu'il me rencontre de la sorte "Salut Brigitte!!!"

Cette femme est incroyable. Ce qui m'avait surpris lors du dernier concert, c'est la diversité du public. Beaucoup de jeunes, de trentenaires-quarantenaires également, mais aussi, beaucoup de personnes de 60/70 ans. Certains au style "marqué", puis d'autres, tout simplement comme on aime à imaginer et décrire nos petits grand-pères et grand-mères, petites laines, pantalons de velours etc

 

Bref la mixité de ce public m'avait vraiment réjouis, j'y voyais là comme l'évidence que Brigitte Fontaine est une grande artiste, avec une très belle plume, de très beau texte, doux long et soyeux  ! (enfin certains) Le tout sublimement mis en musique par Areski Belkacem, ton compagnon (entre autres).

 

 

Le concert avait duré trois heures, avec la présence notamment de Christophe, alors que la veille (snif snif) ben, c'est toi qui étais venu... J'imagine, j'aurai pu vous voir tous deux sur une même scéne (re snif) bref...

 

 

J'ai donc glissé dans cette enveloppe blanche estampillée "Brigitte Fontaine 16/11", cette belle place de concert, un billet A/R  en TGV, et la confirmation de ma nuit d'hôtel, afin de ne pas squatter les personnes désireuses de bien vouloir m'accueillir, et de pouvoir errer jusque bien tard dans les recoins bien connus de la Capitale  !

 

 

L'enveloppe orne donc mon bureau, tout comme ce fut le cas de nombreuses fois durant l'année 2008, pour toi Mon Grand Mon Cher; Mon Adoré.

Je n'oublierai bien sûr jamais que la dernière enveloppe a séjourner bien plus longtemps que prévue...

Et je m'autorise a penser aujourd'hui que, tu serais ravi d'accueillir aujourd'hui en cette Land qui t'es toute dédiée:

                                                                        

 

Madame Brigitte Fontaine

Parce que je suis conne

 

25/07/2009

"La nuit je mens" chantée par Arthur H

 




Certains trouverons que c'est trop tôt, d'autres que ce n'est pas génial. Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas Bashung, mais un de ses chef-d'oeuvre interprété par un des seul héritier crédible à mes yeux, le fantasque Arthur H.

Jamais aussi brillant que dans la sobriété, il nous livre  ici sa version de "La nuit je mens", à cent mille lieux de son H-man déjanté...et c'est tout bon.

Bel hommage !

 

posté par Olivier

17/06/2009

Monsieur Gainsbourg rejoint Monsieur Bashung.com

Copie de bv000032.jpg
podcast

Parce que pour moi, parce que pour Nous, Gainsbourg et Bashung sont si semblables, parce que pour Nous, l'Amour et l'intérêt que nous portons à l'Homme à la tête de chou est aussi fort que celui porté à l'Apache que nous disséquons en ces pages; il était évident pour nous dès le départ de cette belle aventure; qu'une rubrique dédiée à Gaisnbourg verrai le jour.

Que dire de toi, que dire de toi qui es mon Dieu absolu, qui m'a fait aimer les mots, la musique la culture l'écriture les jeux de mots.
Alors que je n'avais que 15 ans, j'avais demandé pour mon anniversaire, le coffret Gainsbourg, l'Intégrale. Malgré mes nombreux déménagements et ma vie parfois dissolue, il ne m'a jamais quitté. Même lorsque que ma vie tout entière s'est retrouvée enfermée dans des cartons faute de domicile à mon nom, même lorsque je n'avais qu'un ou deux sacs avec moi, tu étais là; et bien là !

A l'heure où tout mes congénéres partaient bouger les corps en discothéque, moi, je rentrais chez moi, enbué des vapeurs de diverses substances dont je fus si longtemps adepte, je plongeais corps et âme dans ton oeuvre si belle si profonde; si intente et novatrice. Je pouvais passer des heures, des journées, mais surtout mes nuits à lire et jouer tes textes magnifiques: La femme des uns sous le corps des autres; du jazz dans le ravin; l'alcool...

Tu étais ma vie et mon monde, mon rêve, ma culture à moi !! Comme j'ai eu la chance de continuer dans cette voix, quand je vois ce que tu m'as apporté, et ce que tu m'apportes.
Vous êtes tout deux de la même trempe, tous deux des ovnis, des précurseurs, des initiateurs, des créateurs, vous êtes tous deux bien au-dessus de ce qui s'est fait et se fait encore, vous êtes tous deux inégalables, vous avez ouverts les voies suivies par les chanteurs d'aujourd'hui, pour la plupart de pâles copies à mes yeux...

Gainsbourg, mon cher ami, tu as été le premier à savoir découpé tes phrases autrement que comme il était donné de le faire à l'époque. Tu as été le premier a faire tu talk-over, à créer des albums concept etc...

Et aujourd'hui, 18 ans après ta disparition, tu es mondialement reconnu et repris, c'est drôle la vie, après avoir essuyer tant de critiques au début de ta carrière...

Je suis heureux d'insérer  ta frimousse en ces pages, je peux ainsi, faire côtoyer au plus profond de mes rêves et de mes posts, les deux personnes qui ont su élever mon âme, ma conscience, ces deux personnes qui ont su me faire penser différemment, vous qui m'avez appris à retirer les oeillères que je pense ne jamais avoir remis, et qui me permets aujourd'hui de vivre... libre et et heureux !

Je n'ai pas fini d'écrire sur toi, d'écrire sur lui, d'écrire sur vous; car je sais ce que je vous dois  !!

Je vous dis infiniment Merci, et je vous embrasse; indéfiniment...