website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bourse du travail, Lyon un 17 avril 2009 sans Bashung....

IMAGE_149.jpg

Il y a quelques jours, je trainais mes semelles dans cette belle ville de Lyon, où, il y a quelques mois de cela, j'avais savouré tout ton art sur scène.
Cette classe que je n'ai de cesse de narrer, cette voix, ces mots; tes musiciens.

Tes musiciens, que j'avais croisé par la suite de la soirée dans ce beau bar panoramique dominant la ville, ces musiciens avec qui j'avais échangé quelques mots, tremblotant; mais ayant tant besoin de réponses à mes questions.

J'avais donc prévu de revenir dans cette belle ville, pour  te voir, toi mon Maître, Le Maître; Toi le père.
J'avais tout, tout prévu, tout réservé; tout organisé !

Nous étions une petite tribu d'Apache a nous être donné rendez-vous en ce lieu, pour faire connaissance sous ton oeil bienveillant.

J'avais le Graal entre mes mains, ce Graal comportant en lettre capitale ton nom à toi, la date; le lieu.
Ce trophée tant désiré trônait sur mon bureau acajou, bien en évidence, près d'une photo de toi; bien... évidément  !

Puis ce que l'ont sait, a repousser cette rencontre à une date ultérieur, la vie a modifier la trajectoire des choses, bousculé le calendrier.
Peu importe, annulation à la chaîne, refabrication d'un nouveau rêve, d'une nouvelle étape; d'un nouveau rendez-vous avec Vous cher Maître...

Ce nouveau Rendez-vous fut fixé à ce jour, à cette date:

17 Avril 2009

Aujourd'hui, le 17 Avril 2009, je suis chez moi, après cela dans quelques heures je vais vacquer à ma vie, mes occupations; mais je ne prendrai pas la route, ni le Tgv; ni même l'avion.

Aujourd'hui ce 17 Avril 2009, je resterai dans ma ville ensoleillé, j'avais gardé le Graal très tardivement sous les yeux; il n'y est plus depuis quelques jours.

Aujourd'hui je ne voyagerai pas à ta rencontre, sauf dans mes rêves, dans mes pensées; mais ça; c'est tout les jours...

Je t'Aime.


Commentaires

  • Alors dans nos rêves d'Apaches, trinquons, trinquons à celui qui est désormais le premier à éclairer la nuit...

    Tchin-tchin

  • Magnifique très touchant ce que tu nous raconte la ...

Les commentaires sont fermés.