website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2009

C'est la faute à Bashung

bashung2.JPG

 

J'tapote nerveusement sur mon clavier...

Mine de rien, j'avance en terrain miné,  je suis un aventurier, une oeuvre entière à déchiffrer, la jungle bashungienne à défricher.

J'explore d'abord les maux interdits de Bergman, jeux de sable émouvants, une plage alcaline. Je m'enlise ensuite dans les ornières à Gainsbourg, de la moiteur de la nique, au désert de Gaby... Mort de soif, mais quelque peu rassasié, j'arpente les méandres poétiques et sémantiques de Jean Fauque et de Gaëtan le cadet. Car Roussel, à son tour ma donné le tournis, le vertige d'un résident correctement politique.

C'est la faute à Bashung, s'ils ont été inspirés

C'est la faute à Bashung, si j'essaye de m'en inspirer...

 

J'tapote nerveusement sur le volant...

Des kilomètres de vie en rose pour une tournée des grands espaces. A l'arrière de ma berline, on devine Bashung et Chloé, le duo de la chair et en noce sur le "Cantique des Cantiques"... Tout est si léger !

C'est la faute à Bashung, si Chloé l'a tant aimé

C'est la faute à Bashung, si elle ne pourra jamais cesser...

 

posté par Olivier

Commentaires

Moi, j'fus cow-boy Paname, cow-boy à Londres, maint'nant moi, jsuis cow boy à Marseille; et tout ça; c'est la faute à Bashung...

Écrit par : Greggory Eess | 23/04/2009

Moi dynamiteur d'aqueduc, Attila, Othello, Apiculteur
Ou? Dans le Vercors, au dela des lacs gelés, par dessus les vergers, a Ostende
Quand? en 2043, l'homme devenu hors norme choppe des crampes à faire l'amour a tue tête

Comment? Concorde, Tacot, charieau ailé.

Écrit par : etienne26 | 23/04/2009

Les commentaires sont fermés.