website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2009

Chou ici ou...

IMAGE_202.jpg

 

Les parasites de radio poux m'ont brouillé mes messages fou
Que j'étais de toi Marilou

 

...............................

 

Rajout du 6 Décembre 2009, après spectacle :

En fait je n'ai de cesse d'y penser, mais je n'arrive pas trop à formuler ce que je ressens, ce que j'ai ressenti ; c'est difficile !

Trop de choses, trop de rencontres, trop de chocs : La tête de chou de Gainsbourg, La voix de Bashung, les musiques additionnelles, la chorégraphie, ça fait beaucoup pour un seul homme ; beaucoup pour un seul cœur...

 

Laisse venir, laisse venir...

Commentaires

Bonsoir les petits choux, je reviens du spectacle de ce fameux homme devenu chou. Beau théatre à taille humaine, jusqu'à 14 danseurs sur scène, j'en ai plein les yeux, impression de mousse. Je n'ai pas vu le temps passer tant la danse et l'histoire m'ont happée. Et que dire de cette voix que l'on reconnait entre toutes, un texte fait pour lui à s'y méprendre, digne représentant du grand Gainsbourg.
Les danseuses et danseurs ont transmis énergie, réveillé les sens, ont fait mousser l'émotion dans une parfaite expression des corps. Chaise vide omniprésente, hommage émouvant aux absents. Vous comprendrez donc que j'ai aimé, adoré, en écho aux longs applaudissements bien mérités qui ont retentis. Spectacle à voir, à revoir même.

Écrit par : fleur | 05/12/2009

Cher Fleur,
Merci tout d'abord d'être venu déposer ici ce bel avis enthousiaste !!
Ce week-end a également mis un terme à de longs mois d'attente, l'homme à tête de chou a défilé sous mes yeux !
Plus de 48 heures après, encore en pleine réflexion, tout est passé si vite comme tu dis; et comme tu dis également :) j'aimerai bienle revoir, voir même j'en aurai besoin !
La Voix impeccable troublante et impressionnante du Maître était bie là, ça; j'en suis sûr...

Je vais laisser décanter encore un peu pour formuler mon article, mais, je te rejoins Fleur, car ce fut... Grandiose !

Écrit par : Greggory Eess | 06/12/2009

Bonjour Gréggory,
C'était hier soir mes impressions à chaud, et comme toi je laisse décanter, murir les émotions car je sens que ça bouillonne encore et peut-être j'arriverai à en parler... Je savais que tu étais également dans cette salle et je découvrirai ton article avec plaisir.
Amitiés à tous les apaches.

Écrit par : fleur | 06/12/2009

Un grand moment assurément ! Me voilà hanté par cette chaise désespérément vide...

Décantons !!

Et merci Fleur pour ce comment' express !

Écrit par : Oliver | 06/12/2009

Les parasites de radio poux m'ont brouillé mes messages fou
Que j'étais de toi Marilou

J'adoreeee!

Écrit par : Etienne | 09/12/2009

Aaahhh, ça ça fait plaisir vraiment !!!
Marilou petit chou...

Écrit par : Greggory Eess | 09/12/2009

Depuis j'ai bien découvert l'album il y'a des passages superbes
nottament dans variation sur marilou, premier symptômes, l'homme à tête de chou, meurtre à l'extincteur ou encore ce finish sur lunatic asylum waouh !

Écrit par : Etienne | 09/12/2009

Et tout ça grâce à Tonton Olivier et Tonton Greg :)
Nan, Grâce au Génie Gainsbourg !!

"Et je demandais au pompiste, derriere le zinc le plein de kérozéne"

Écrit par : Greggory Eess | 09/12/2009

Et encore Etienne, t'as pas entendu la version de Bashung comme certains d'entre-nous, que je ne citerai pas, mais qui tardent à pondre un beau compte-rendu sur le spectacle de Gallotta...

"Oh ma lou oh ma lou oh Marilou,
Petite gueuse, shampouineuse de mes rêves
Oh ma lou oh ma lou oh Marilou,
Si tu bronches je te tords le cou"

Écrit par : Oliver | 09/12/2009

Les commentaires sont fermés.