website statistics

20/03/2010

Boris Bergman à propos de Alain Bashung

boris bergman .jpg







Car il faut bien écouter tout ce qu'il se dit, parce qu'il faut bien lire tous ce qui s'écrit... sur le Bash !

Je vous propose donc de découvrir une interview de Boris Bergman, mis en ligne sur le site chartsinfrance.

Osez, Osez...

12:39 Écrit par GreggoryEess | Lien permanent | Commentaires (39) |  Facebook

Commentaires

T'aimes plus les mots roses que je t'écrit !!!

AH la la !

Écrit par : Oliver | 20/03/2010

Il est intéressant également de lire les commentaires des internautes.
Toutefois, il faut bien avouer que cela lève le voile, sur un pan de notre Apache que nous ne pouvons renier, même si cela n'est pas fait avec élégance...

Écrit par : Greggory Eess | 20/03/2010

Cela lève un voile sur notre apache, mais cela ne remet rien en question... je trouve que certains arguments sont réellement bidon:

"Il a aussi récupéré une de nos private-jokes : quand je l'appelais le matin, je lui disais toujours : “Allo, c'est mademoiselle Flo... ah bon, je ne peux pas lui parler ? Non, mademoiselle Flo... dort...”. “Tu m'as conquis j't'adore” est venu de là."
...Je trouve cela totalement tiré par les cheveux !!!

"A l'arrière des berlines" pompé sur "le vice président du conseil est mort à l'arrière de sa DS"... pourquoi pas, mais bon dans ce cas là on peut aussi accuser Brigitte Fontaine de plagier Jean Ferrat avec "Ah! que la vie est belle" qui ressemble étrangement à "Que c'est beau la vie" non ?

Enfin, bref... Je comprend bien que Bashung n'était pas co-auteur des textes de Bergman mais il n'en a sans doute pas chanté une ligne sans être convaincu. Il est indiscutablement co-auteur avec Gainsbourg, Jacquemin et Fauque... Quand un seul mot ne lui convenait pas il le changeait ou demandait à ce qu'il soit changé.

Le problème de fond est simple, un artiste doit-il tout faire lui même pour être un artiste? Eiffel a-t-il serré tous les boulons de sa tour ? Bartoldi a-t-il façonné lui même tout le cuivre de la statue de la liberté ? Andy Warhol a-t-il pris toutes les photos qui lui sont attribuées ?
La réponse est non. C'était les boss, les décideurs de ce qui est bon ou non pour leurs oeuvres dont ils avaient une vision globale. Idem pour Bashung!!!

Ce n'était pas un simple interprète a qui l'on faisait chanter n'importe quoi, sinon comment expliquer qu'avec tant d'auteurs différents ( Tardieu, Bergman, Gainsbourg, Jacquemin, Golmanas, Grillet, Fauque, Cadiot, Miossec, Roussel, D'Anvers, Manset...) ça sonnait toujours comme du Bashung et que pour la plus part c'est en collaborant avec lui qu'ils ont touché au sublime ?

Bref, j'adore les textes de Bergman !!!

Écrit par : Oliver | 21/03/2010

"Car il faut bien écouter tout ce qu'il se dit, parce qu'il faut bien lire tous ce qui s'écrit... sur le Bash !"

Une spéciale Bashung chez nos amis québécois à "Studio 12", un peu l'équivalent de notre Taratata...

http://www.radio-canada.ca/emissions/studio_12/2009-2010/episodes.asp
(émission du dimanche 14 mars)

Écrit par : Jérôme | 22/03/2010

Jérôme merci beaucoup de ce lien; je viens juste de l'attaquer, un petit arrêt pour aller cher un petit morceau de chocolat pour la fin, et je profite donc de cette pause pour te remercier...

Écrit par : Greggory Eess | 22/03/2010

Très étrange. Je n'ai jamais écouté ce que faisait Bergman en solo. En tout cas, je sais que Fauque, je n'ai pas du tout aimé, Joseph d'Anvers non plus, Armand Mélies, non plus... un peu Gaëtan Roussel (avant, maintenant, il me saoule de trop). Donc, il doit bien y avoir quelque chose qui a fait qu'avec Bashung tout soit devenu si beau pour moi, non ?^^

Écrit par : Lionel | 22/03/2010

Salut Lionel,

La réponse à ta question est très simple: c'est le hasard, la supercherie ou la chance.!!.

Non? ou alors, ou alors, c'est peut être plutôt ce qu'on appelle le génie, la classe, l'imprudence, le charisme et le talent de Monsieur Alain Bashung !

Faut voir !

Écrit par : Oliver | 22/03/2010

Alain Bashung est un artiste total. Il a donné unité à une oeuvre dont beaucoup ont pris part (Bergman, en effet, mais aussi producteurs magnifiques et guitares brillantes comme par exemple - en Novice- Blixa Bargeld et d'autres). Pour Bashung les mots ont été tellement importants comme la musique. Finalement, il a donné l'esprit rock, obscur et provocant à une oeuvre qui est admirable précisément par cette totalité créative et de haut niveau qui est dans chaque parole, chaque son, chaque disque…

Écrit par : Marcella | 22/03/2010

Ah la la sacré Boris,

Et dire qu'il était présent aux côtés de Jean Fauque lors de l'hommage rendu quelques jours après la mort Bashung au centre Barbara.
J'avais pas l'impression que Fauque le snobait... mais bon ... enfin ...
Je lui souhaite de tout coeur, de ne pas avoir les mêmes problèmes avec son nouveau poulain Christophe Maé ( hi hi hi ) Christophe Maé ( hi hi hi )

Écrit par : HKG | 22/03/2010

Christophe Maé (hi hi hi) Christophe Maé (hi hi hi)

Écrit par : Greggory Eess | 22/03/2010

«Je ne lui dois rien, il ne me doit rien, mais nous nous devons beaucoup».
C'est surtout cette phrase que je retiens de l'interview de Bergman. Pour le reste, on y ressent une forme d'aigreur née sans doute de la déception que Bashung a cessé de faire appel à lui pour composer les textes de ses chansons et que Bergman n'a sans doute jamais retrouvé une telle complicité. Après, les rapports humains sont ce qu'ils sont et les histoires d'amour finissent mal en général. Dans un couple, c'est toujours celui que l'on quitte qui se sent trahi par la faute à celui qui s'en va...

Pour mesurer l'influence du Bash dans l'écriture des paroles, je crois que c'est "Play Blessures" qui nous en donne la clé. Gainsbourg a beaucoup écrit pour les autres, surtout des femmes, et cela sonnait toujours comme du Gainsbourg. Ce qui n'est pas le cas dans le très bashunguien "Play Blessures" dont l'ami Serge n'a jamais repris un titre pour son propre compte et n'a jamais revendiqué d'en être le géniteur. Il l'aimait bien ce petit, en qui il a sans doute vu l'un de ses plus dignes héritiers (en plus d'un bon compagnon de virées éthyliques), et il s'est mis à son service dans un jeu de ping-pong verbal qui devait être loin de lui déplaire. Dans cet album, Gainsbourg y a mis du sien mais il savait, et a accepté avec humilité, que c'était Bashung le maître d'oeuvre.

Écrit par : So What | 23/03/2010

Voilà So What, je crois que tu as tout dit...

Écrit par : Oliver | 23/03/2010

j'ai rendu une visite il y a quelques années au site de bergman, homme très exigeant, multi-talent, acteur, dramaturge, poète... je peux voir un peu le scénario comme il a décrit, car un homme comme lui, c'est un grand égo. et malheureusement, amer peut-être, se sentant pousser à côté. ça arrive dans les collaborations artistes.

j'ai aussi écouté un interview de bashung en 1989, je pense, où il disait quelque chose comme "je n'aime pas écrire seul; ça m'ennuie." c'est une chose important... bashung est collaborateur, bergman n'est pas. clash de personalités... et ça arrive SOUVENT. xoxoxoxo

Écrit par : laura tattoo | 25/03/2010

Très bon propos Très Chère Laura...

Écrit par : Greggory Eess | 25/03/2010

http://culturebox.france3.fr/all/8983/boris-bergman-parle-de-bashung#/all/8983/boris-bergman-parle-de-bashung/

Une Interview avec un Bergman ému, semblant s'égarer dans ses phrases

Écrit par : Etienne | 26/03/2010

Que dire? J'aime beaucoup la phrase "je ne lui dois rien il ne me doit rien ,mais nous nous devons beaucoup" . Que serait devenu l'avenir artistique de Bashung et vraisemblablemet la carriére de parolier de Bergman si leur collaboration n'avait pas existé et si le succés n'avait pas été au RV? J'aime aussi cette façon d'annuler leur "dette" à l'égard l'un de l'autre de la part de bergman méme si par la suite il tient des propos désenchantés. Humains trop humains bien sur SO WAT.
Mais sur la question de l'écrit, daniel Tardieu aussi parle d'un complexe d' AB face au fait de n'avoir pas fait d'études.Cet interwiew est d'ailleurs vraiment magnifique et distille une modestie sans pareille du "parolier de l'ombre".(cf site officiel)
Mais qu'importe aprés tout.Moi ,je retiens D' AB une voix et un talent de mélodiste sans pareil qui me boulverse jusqu'au tréfond de l'ame,servis par des paroliers d'une envergure rare.

Écrit par : coadou | 29/03/2010

Je suis d'accord avec toi, si la rencontre n'avait pas eu lieu, la suite aurait forcément été différente pour les deux Loulous de l'affaire en question. Il me semble tout de même, que Bergman avait acquis une petite notoriété en tant qu'auteur, lorsqu'il a rencontré réellement Bashung.
Je pense également en effet, qu'il a acquis une certaine dimension et une certaine originalité, en travaillant avec l'Apache !!
Il faut tout de même bien avouer, que ces textes sont terribles !! On s'en lasse pas, et ça fait combien d'années qu'on les écoutes, qu'on les lit, et qu'on les chante !!! Ce type a une plume comme aucune autre, une façon d'écrire si imagée, si déjanter, toujours avec un mélange de pleins de choses en faite !! Du sexe, de la défonce... La vie quoi !!!! :)

J'aime également comme tu dis, la phrase de clôture, qui à mes yeux résume tout, et clos plutôt bien l'article, et qui exprime peut-être la difficulté pour Bergman de parler de sa collaboration avec l'artiste maintenant disparu ! Ce que je veux dire c'est, que Bergman a autant le droit de parler de sa collaboration avec Bashung que Jean Fauque. Après, qu'ils n'aient pas les mêmes propos, ou la même vision (quoique !!) c'est autre chose, qui ne regarde qu'eux; nous n'étions pas avec eux pour savoir.
Il y a une différence qui doit être difficile à gérer, et qui revient souvent dans les propos de Bergman, c'est qu'il n'avait pas revu Bashung depuis de nombreuses années, alors je me permets de penser et d'imaginer, que comme cette perte a profondément touché bon nombres d'entre nous, pour lui notamment, cela a du être et doit être une absence encore plus terrible. il n'a peut-être pas eu la chance de vider tous ça avec lui, avant, quand l'intéressé était là !Ca doit être un départ difficile à gérer pour lui, l'ultime séparation artistique. C'est difficile quant on s'est beaucoup donné artistiquement parlant entre deux personnes pour l'après.

Tout ce que je sais, c'est que leur union m'a beaucoup donné, beaucoup appris, et beaucoup apporté ! Comme le fera par la suite pour la collaboration avec Jean Fauque.

Écrit par : Greggory Eess | 30/03/2010

Merci infiniment Gregory pour ta réponse. En effet Bergman avait une réputation avant d'avoir rencontré AB:cette chanson qui a fait le tour du monde et dont j'ai oublié le nom!!!!!
Pour ce que tu dis ensuite je pense aussi que tu as raison:avec Bergman nous sommes bien au dela de l'amertume,mais plutot certainement du coté du regret lancinant de n'avoir pu dire avant la fin.! J'aime cette façon que tu as de chercher à comprendre et de ne pas fusiller ou "déifier" d'entrée.
J'ai découvert vraiment Bashung sur le tard méme si "gaby" et d'autres me trottaient dans la téte;je ne m'en remets pas de découvertes en découvertes Ce site et le site officiel m'apprennent beaucoup,merci encore.
J'ai juste une petite rectification à faire:nouvelle donc sur ce site ,je me suis trompée dans la signature et j'ai mis mon nom au lieu de mon pseudo qui est Kerna. Comme je ne souhaite pas avancer masquée, ce pseudo se trouve aussi sur le site officiel ou je l'ai mis récemment . J'éspére que tout cela n'aura pas de conséquences ennuyeuses .

Écrit par : kerna | 30/03/2010

Salut Kerna,

Je donne moi-aussi une petite suite à cette discussion très intéressante... Bergman est et restera comme un grand auteur, comme le détonateur de la carrière de Bashung. Sans doute est-il peiné que la plupart lui préfère la période Jean Fauque.

Néanmoins, sa (ses) fâcherie avec Bashung est très ancienne et on ne garde pas de rancoeur aussi longue envers quelqu'un avec qui on a eu tant d'affinité. Sans doute regrette-t-il de n'avoir pas eu le temps de se réconcilier.

Comme on peut le voir dans la vidéo proposée par Etienne, Bergman est vraiment très touché lorsqu'il évoque son ancien compère. Et puis, ses propos sur la poésie de Bashung sont ici bien nuancés et approfondis.

D'ailleurs monsieur Boris est bien trop intelligent pour ne pas savoir que l'aigreur est réservée aux cornichons...


PS: la chanson qui a fait le tour du monde et dont tu parle est "Rain & Tears" des "Aphrodite Child", le groupe de Demis Roussos (1968).

Écrit par : Oliver | 30/03/2010

Salut Kerna,

Bien entendu, et pour répondre à ta question, il n'y a aucun soucis avec cette petite histoire de pseudo... Très heureux de te savoir nouvelle en ce lieu, et espère qu'on pourra profiter régulièrement de tes interventions !!!

A Bientôt !

Écrit par : Greggory Eess | 30/03/2010

merci pour l'accueil greggory j'essaierai de donner mon avis lorsque je le pourrai!!! Mais le tien ,le votre m'intéresse aussi beaucoup. A bientot

Écrit par : kerna | 30/03/2010

Oliver merci d'avoir poursuivi cette discussion et rafraichi ma memoire sur les "Aphrodite Child" .Laissons à Bergman sa place toute sa place et à jean Fauque sa place toute sa place aussi. Et comptons ,comme tu le dis si bien sur l'intelligence de Bergman pour se réconcilier avec une si belle histoire .Sans regrets .Personne ne pourra lui enlever ce qui a été.
Merci aussi pour les échanges récents sur le site officiel via les achats cd dvd et doublons intempestifs pour nos" porte monnaie"!!!!Mais je viens de craquer sur"rien que des mensonges" bonus génial!

Écrit par : kerna | 31/03/2010

Bonjour Kerna,
Holala.. Tu cites deux fois le site Officiel d'AB (Universal)...
Tu cites une belle interview de Daniel Tardieu faite par d'autres que des gens d'ici...
Tu ne sens pas leur gêne immense?

Allez, tout le monde se détend, c'est le premier avril.
Wanda et ses sirènes (mangeuse de poissons)

Écrit par : WANDA | 01/04/2010

Chère Wanda, Chère Kerna,

Sens tu la gêne dont parle notre chère Wanda et ses sirènes ? Non bien sûr !! Je te rassures, c'est normal, car il n'y en a pas... de gêne !!

En revanche Wanda, je suis très heureux de te voir toujours aussi fidèle, à roder, à guetter, à venir humer l'odeur de ces pages créatrices si... Merci de venir ici te ressourcer ici autour de l'Apache, cela ne fait que flatter notre travail !!

A Bientôt Wanda : ) !!

Écrit par : Greggory Eess | 01/04/2010

bonjour Wanda

Vois tu Wanda je suis plutot nouvelle etje crois que j'ai loupé une marche sur le fonctionnement des divers sites concernant AB. Il faudra m'en expliquer les régles car je me fais reprendre non seulement ici,mais je viens de me faire reprendre aussi sur un autre site pour avoir vanté l'accueil de celui ci de façon un peu provocatrice je l'avoue . Je suis un peu stupéfaite par ces réactions .Non je ne sens pas cette géne dont tu parles car je suis plutot pour la complementarité et je pensais ces sites complémentaires Pourquoi alors trouve t on des pseudo identiques de part et d'autre?.Si je cite les sources d'un article fait par d'autres cela me parait normal(formation oblige)et je trouve que l'article de tardieu apportait de l'eau au moulin de l'interwiew bergman excellent par ailleurs.Qu'il y ait de la concurence ,certes ,la vie est ainsi faite, mais pourquoi ne pas la rendre positive .Et puis que te dire:j'ai beaucoup aimé les échanges avec gregory, oliver,ils éclairent un peu du mystére bashung. cordialement et bonnes fétes de paques.

Écrit par : kerna | 01/04/2010

Cher greggory

Je viens de répondre à wanda, tu pourras en lire le contenu.J'éspére ne pas avoir été maladroite pour toi ,Oliver et vous tous par manque d'informations.Je te crois lorsque tu me dis qu'il n'y a pas de géne et je reviendrai sur ce site dont j'ai aimé les échanges et l'inventivité. S'il ya certaines régles à respecter dis les moi afin d'éviter les impairs inutiles, cela n'entravera en rien ma prope liberté. A bientot

Écrit par : kerna | 01/04/2010

Rendez-vous sur la lande
À l'endroit où l’on s’est épris
Les gens sont des légendes
Mais leurs âmes prennent le maquis
Dans les herbes folles
Tu peux courir
...

Écrit par : Greggory Eess | 01/04/2010

Kerna, Wanda, Greg,

Je n'ai qu'une chose à dire, là ou il y a de la gène y'a pas de plaisir... et ici du plaisir, on en prend et on essaye d'en donner.

Kerna,
L'interview de Tardieu faite par Sandro, je l'ai lu aussi, et je l'ai trouvé très intéressante. Cela fait plusieurs mois qu'il était sur le coup et je le félicite pour sa persévérance. Je n'ai aucun mal à le dire, tout comme je n'ai aucun souci pour donner mon avis sur un sujet intéressant sur le forum officiel. J'avais d'ailleurs essayé de t'éclairer sur l'éventuelle sortie du "Cantique des Cantiques" en DVD.

Wanda,
Pour plus de lisibilité, serait-il possible que tu utilises le même pseudo ici que sur le forum officiel que tu sembles bien connaître et ou visiblement Kerna a eu un accueil plutôt mitigé... Merci.

Ensuite, il ne peut y avoir de comparaison entre le forum officiel et un site de fan comme le notre ou nous proposons du contenu et pas uniquement de la discute ( dispute ?). Et puis, l'officiel, ça veut dire ce que ça veut dire, on cherche pas à être officiel, ni consensuel. Le jour ou on ne dérangera plus personne, c'est qu'on ne proposera plus rien !

Parenthèse close en ce qui me concerne...

Bonne soirée à toutes et à tous.

Écrit par : Oliver | 01/04/2010

@ Kerna: je me mêle un peu de ce débat (qui au fond ne me regarde pas) mais je ne trouve pas si mal qu'en toute innocence, tu aies mis les pieds dans le plat. Si cela pouvait servir - et je me dis pourquoi pas - à aplanir les animosités et calmer les susceptibilités, ce serait même salutaire. Perso, je ne crois pas du tout que ce blog soit en concurrence avec le forum officiel, pas plus qu'avec d'autres sites consacrés au Bash. C'est un travail inventif et original tout à fait complémentaire de ce que l'on peut trouver ailleurs. Pour moi c'est un réel plaisir de déguster presque tous les jours un nouveau loukoum concocté par l'un des trois aubergistes pour venir alimenter ce nouveau petit "Bashung illustré" (celui de Kilofer est très sympa aussi). Nous sommes quelques uns à intervenir sur les deux sites, j'espère que nous serons de plus en plus nombreux, et j'ose une suggestion à Greg, Oliver et Etienne: ouvrir un nouveau topic intitulé par exemple " MonsieurBashung" sur le forum officiel qui annoncerait vos nouveaux posts.

Pour en revenir à Bergman, l'entretien est vraiment intéressant (malheureusement trop court et il a l'air coupé) entre autres sur le jeu des références communes entre AB et BB: la S.F. (Robert Sheckley) la B.D. (Will Eisner), le Rock'n'roll (Eddie Cochran, Buddy Holly, Lou Reed), les séries B "crapuleuses", etc, jusqu'à Mallarmé et Apollinaire pour la période Jean Fauque mais dont je suis sûr que Boris Bergman par coeur.

Écrit par : So What | 02/04/2010

que Boris Bergman connait par coeur.

Pardon pour l'oubli mais pas possible de corriger son message une fois lancé. ,-)

Écrit par : So What | 02/04/2010

Merci So What...

Écrit par : Oliver | 02/04/2010

Ouais c'est vrai ça ; Merci So What !!! ; )

Écrit par : Greggory Eess | 02/04/2010

So What ,oliver ,greg

Je commence à y voir un peu plus clair. Merci infiniment pour vos réponses et les suggestions de So what .J'y adhére vraiment sans "courber l'échine "le consensuel n'est vraiment pas pour moi .Si mes interventions ont pu servir à quelques chose tant mieux,mais quel coup de froid!!heureusement rattrapé par vous.
Votre créativité est un vrai plaisir ,continuez et bonne journée.

Écrit par : kerna | 02/04/2010

Quel fourbe ce bergman...
Heureusement il est tombé bien bas apparemment (Christophe Maé !! je savais pas !) .
De toute façon il est normal de se faire entourer pour écrire cela évite de traiter toujours du même sujet.
C'est par exemple le défaut de B.Biolay, il fait tout tout seul.
Donc, bien qu'il dispose d'un talent considérable, toutes ses chansons tournent autour du même sujet.
Contrairement au Bash' qui a un répertoire très éclectique du fait de ses multiples collaborations!!

Ai-je tort????

Écrit par : Jérémy | 02/04/2010

Bien sûr que tu as raison Jérémy. Bashung a su rester créatif tout au long de sa carrière, aucun album ne ressemblant à un autre tout en étant instantanément reconnaissable.
Ses multiples collaborations lui ont en effet permis d'éviter de "tourbilloner tourbilloner" en rond, surtout qu'il a réussi mieux que personne à tirer le meilleur de ses paroliers et musiciens... " ce sont des scènes de manager" !

J'ai d'ailleurs mis bien longtemps a réaliser que c'était finalement là que résidait son génie. J'adore sa musique depuis toujours, j'adorai le bonhomme, mais j'hésitait à le classer parmi les "Grands" avant de comprendre cela. Depuis j'ai compris que c'était un Géant dont le répertoire n'aura jamais connu la crise.

A bientôt

Écrit par : Oliver | 03/04/2010

Bonjour à tous,
J'ai les propos de Boris Bergman, j'ai été tout simplement choqué. On sent une sorte de rancoeur dans ce qu'il dit qui est assez frappante. Et puis les sous titres minables de l'article…

Tout le monde sait que Bashung était co-auteur et interprète voir interprète-compositeur uniquement, il n'a jamais dit le contraire. Je ne comprends pas pourquoi Bergman fait ça franchement. Il fait des affabulation fumeuses à tout va…à le lire on dirait que toute sa carrière Alain Bashung a pompé son inspiration de lui…Comme on l'a si justement fait remarqué plus haut dans les commentaires, quelques soient les collaborations de Bashung, ça sonne comme du Bashung, ça montre bien qu'il ne s'est pas contenté de chanter le texte sans y prêter attention... (je me trompe peut-être, je n'ai pas Figures Imposées, c'est peut-être différent dessus ?)


Je veux bien que Bergman soit un bon auteur, mais il y a des limites à l'égocentrisme. Personnellement j'aime assez les textes qu'il a écrit pour Bashung, mais quand je vois son comportement je me pose des questions sur sa personne (à Bergman)…

Sachant qu'ils étaient dans de très bonnes relations à une période, je ne comprend pas pourquoi il fait ça…

Écrit par : Heim | 03/04/2012

Salut Heim,
Merci tout d'abord de t'être arrêté ici, et surtout d'avoir pris le temps de laisser un commentaire !!!
C'est super chouette de voir remonter ce post dans la liste de comment', car à l'époque, il avait suscité sa dose de commentaires !!

Je pense pour ma part que Bergman a parlé avec son coeur, en lâchant peut-être avec maladresse des petits détails de leurs intimité professionnelle mais bon, rien de méchant en somme, même si encore une fois, ce n'est pas fait avec élégance.
Il a certainement du souffrir de la mise à l'écart dont il a été victime, et de voir partir son complice sans lui dire au revoir !!

Bref, pas simple cette relation, et surtout cette distance entre eux...

En espérant te relire bientôt,

Greg

Écrit par : GreggoryEess | 04/04/2012

Bonjour,
Comme je m'intéresse à Bashung, je ne pouvais pas plus longtemps rester loin d'ici ! Je trouve ce site très sympathique et bien tenu !

Il est sûr que Bergman aurait pû être un peu plus délicat, enfin bon, il a effectivement dût être du moins vexé de cette mise à l'écart. Je pense aussi qu'il aurait mieux fait de garder certaines choses dans leur intimité. Quand je vois "Bashung était-il un usurpateur" j'ai mal au coeur...Que ce genre de propos erronés puissent paraître est déjà très pénible mais qu'en plus ils aient pour départ les propos d'un ancien "proche" de Bashung me laisse sur place. Ce n'est pas la première fois que les journalistes écrivent n'importe quoi, cf. le "Chloé Mons veuve mais pas trop" de Paris-Match (si on peut dire que c'est du "journalisme") qui est franchement révoltant !

Enfin, une bonne relation qui se termine de façon moins dorée qu'elle ne l'était peut-être...



Au revoir !

Écrit par : Heim | 04/04/2012

Ouais, pas facile !!!
Merci beaucoup pour les commentaires sur le site, Merci beaucoup !!!!!!

A bientôt,

Greg

Écrit par : GreggoryEess | 04/04/2012

Écrire un commentaire