website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2010

Action !

 

Bashung sombrero..jpg

 

J'remet vite mon sombrero
Dès qu'on me crie action
Elle est bonne, ça va pour le son
Yé n'en pé plou

Je serais toujours cet étranger
Au regard sombre
Un rebel dan vos villes de contraste

 

Rebel ( Boris Bergman / Alain Bashung )

Pizza ( 1981 )

coiffé et posté par Olivier

 

Commentaires

rébel dans un sombréro... :>>))

Écrit par : laura tattoo | 29/04/2010

Ouaw terrible !

Ca aurait donné quoi un film réalisé par le Bash ???

Écrit par : Etienne | 29/04/2010

J'aime les effets sur cette photo de Bash qui ressemble vraiment à une peinture.

(... il a été au Mexique quelque fois, pour le tournage d'un film, non?)

Écrit par : Marcella | 29/04/2010

Oui j'aime beaucoup aussi cette image, un brin embusqué le Bash !! Qu'est-ce qu'on lui en fait voir tout de même !!! On le met à toutes les sauces !!! J'aime bien le chapeau, c'est celui du sergent Garcia je crois non ?

Écrit par : Greggory Eess | 29/04/2010

Salut à tous,

Merci pour vos commentaires... je vais essayer de vous répondre à chacun et chacune.

Alors, Marcella, oui Bashung a tourné au Mexique pour "Mon père, ma mère, mon frère et mes soeurs" sous la direction de Charlotte de Turckheim. Je ne peux pas t'en dire plus sur le film car je ne l'ai pas vu et pour être totalement sincère, je dois bien avouer que je ne suis pas spécialement attiré par l'acteur...

Greg, non ce n'est pas le chapeau du sergent Garcia. Je sais que j'ai déjà déguisé le Bash en Zorro mais de là à lui refiler le chapeau du gros sergent, il y a un gouffre quand même. Mais bon c'est vrai qu'on lui en fait voir. Et c'est loin d'être fini...

Enfin pour répondre à Etienne, j'imagine que le Bashung aurait eu une filmographie à l'image de sa discographie, c'est à dire iconoclaste, varié et exigeante; un peu comme Kubrick, un genre, un film, un chef d'oeuvre... Mais disons que je l'aurai bien vu comme un savant mélange de D. Lynch (bien sûr) , Tarantino (série Z et 2nd rôles décapants), Dupontel (surréalisme) et Jacques Audiard (force et tendresse)...

Voilà, à bientôt everybody !

Écrit par : Oliver | 29/04/2010

Les commentaires sont fermés.