website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2010

L'arrivée du Tour

 

L'arrivée du Tour....jpg

A genoux les majorettes
Ces demoiselles au parloir
Sonnez résonnez musette
À nous deux la victoire
Loin les cul-de-jatte ça court les rues
À la poursuite du Mongol sans but

Non, y'a pas le feu au Q.G.
Non, y'a pas le feu au Q.G.
Le feu au Q.G.

Ce n'est qu'un arrosoir
Un tomahawk sur l'armoire
Qu'est-ce que tu fais, mais tu tapines Hambourg
Pas du tout, c'est l'arrivée du tour

 


podcast

 

L'arrivée du Tour ( Boris Bergman / Alain Bashung )

Passé le Rio Grande ( 1986 )

 

détourné et posté par Olivier

 

Commentaires

J'ai du m'y reprendre à plusieurs reprise, pour identifier non pas le maillot jaune, mais les disciples qui entourent notre Idole !!!

C'est d'actualité, dans l'air du temps, indémodable, pleins de rebondissement; c'est l'arrivée du Tour; c'est Bashung !!!!

Écrit par : Greggory Eess | 15/07/2010

Oui, alors pour celles et ceux qui ne les auraient pas reconnus, ce sont messieurs Bergman ( à gauche) et Fauque ( à droite donc !!) les plus célèbres et prolifiques paroliers de Bashung.

Ce texte est bien sûr signé Bergman, mais à l'époque Jean Fauque était déjà le compagnon de route du maillot jaune.
Je me suis donc fait un petit plaisir en réunissant les trois, à des âges un peu plus avancés, des retrouvailles à bicyclette en quelques sortes... Y'avait Boris, y'avait Alain, y'avait Jean Fauque et ...

Pas trouvé le moyen d'y intégrer Paulette !!!

Écrit par : Oliver | 15/07/2010

Je crois qu'il était aussi important de rappeler que Bashung avait pas mal pratiqué le cyclisme dans sa jeunesse et qu'il avait vraiment été passionné par le Tour de France;
Une année, ( celle de ses 12 ans, je crois) il avait même répertorié toutes les étapes avec le nom des vainqueurs, du maillot jaune, des différents écarts entre les coureurs etc...

Écrit par : Oliver | 20/07/2010

En effet, je me souviens également l'avoir entendu dire (il y a bien longtemps) que le sport lui avait beaucoup apporté, et qu'en effet aussi (décidément, bcp d'effet), il avait fait beaucoup de vélo !! Je le comprends, le vélo, c'est trop chouette, bon pour le coeur, bon pour la forme; et c'est la liberté le vélo !!!!

Écrit par : Greggory Eess | 20/07/2010

Je fais simplement remonter ce post ( pas le meilleur, je sais...) en hommage à un grand champion pour qui c'était hier, l'arrivée du Tour.
Ce n'est peut-être pas vraiment l'endroit pour, mais à l'image d'Alain Bashung, Laurent Fignon s'est lui aussi battu avec dignité contre la maladie continuant jusqu'au bout de ses forces son activité de consultant cycliste pour France télévision.

Ciao champion !

Écrit par : Oliver | 01/09/2010

Je suis pleinement d'accord avec toi. Après Alain Corneau décédé il y a quelques jours, le dernier tour de Fignon m'a vraiment peiné. J'ai eu l'occas d'entendre quelques uns de ses commentaires cet été à la radio, et, c'était assez déstabilisant, d'entendre cette voix aller au bout de ses forces, de son courage !!
En effet un grand combat mené jusqu'au bout, avec force et respect. Comme celui qu'a pu donner Alain Bashung, tout au long de son parcours, de sa maladie, et de cette dernière apparition publique que nous avons tous graver dans nos neurones !

Merci de cet hommage Olivier, et respect à Laurent Fignon, respect à l'homme, à son courage, à son parcours.

Écrit par : Greggory Eess | 01/09/2010

Les commentaires sont fermés.