website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2011

Premiers Symptômes

la tronche d'un boxeur...jpg

J'ai ressenti les premières atteintes du mal,
Sous les sarcasmes de Marilou,
Mes oreilles après des mots comme vieux con, pédale,
Se changèrent en feuilles de chou.
Aux aurores, j'allais au café buraliste
Faire provision de fumigènes,
Et je demandais au pompiste
Derrière le zing, le plein de kerozene,
Puis traînant mes baskets,
Je m'allais enfermer dans les water closet,
Ou là je vomissait mon alcool et ma haine, Marilou,
Titubant je m'en revenais, et les petits enfants riaient de mes oreilles en chou-fleurs,
J'avais pris peu à peu la tronche d'un boxeur


podcast


Premiers Symptômes   ( Serge gainsbourg )

L'Homme à Tête de Chou ( 1976 ) ( 2011 )


Détourné et posté par olivier


Commentaires

Ouaw !

Écrit par : Etienne | 29/12/2011

Sacré Bashung, Sacré Olivier, tu l'auras fait passer par bien des chemins !!! Je pense pas qu'il y ai autant d'ingéniosité et d'audaces partout ailleurs !!!!!!
Quel boxeur !
On peut dire qu'il l'aura été boxeur pour son dernier combat, jusqu'au bout, sur le ring !!!!
Puis que dire de ce superbe morceau, un de mes préférés de l'homme à tête de chou; jamais je pourrai m'en lasser !!!

Marilou petit chou...

Écrit par : GreggoryEess | 29/12/2011

Merci les gars... Oui grand boxeur, dernier combat d'anthologie.
Je suis moi aussi assez satisfait de cette réalisation et aime finalement beaucoup l'arbitre derrière; Le genre de mec qui prend la tête, qui ne la ferme pas quand t'es bourré, que tu comprend plus rien !

Et puis, j'espère bien qu'on ne trouve pas d'autre site comparable à celui-ci. Osez, osez qu'il disait, non ?

Écrit par : Oliver | 31/12/2011

Osez, vous souhaiter une bonne et heureuse année 2012... à vous chers lecteurs et lectrices, fidèles et passagers, et à vous aussi chers collègues marseillais.

Écrit par : Oliver | 04/01/2012

Les commentaires sont fermés.