website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2014

Merci Christophe d'être venu


Il me sera bien difficile d'être à la hauteur de l'article déposé, ici même l'an dernier par notre Apache-Webmaster préféré alias GreggoryEess. Pourtant, je vais tenter à mon tour de retranscrire une part infime de la magie émanant d'un concert de Christophe, en l'occurrence celui du 5 mars 2014, à l'Eden de Sausheim auquel j'ai eu l'honneur d'assister en compagnie de ma bien aimée.


Intime Tour à mon tour

C'est avec parcimonie et désormais depuis plus d'un an que Christophe écume les routes de France pour une tournée délibérément intime. Certes, son escale alsacienne s'est faite attendre, mais elle méritait le détour. En sa présence, le temps parait suspendu. Il n'a d'ailleurs aucune prise sur lui, ni sur ses chansons, ni sur sa chevelure impeccable, encore moins sur sa voix cristalline. 

Si Bashung hésitait sur sa propre période 60's, l'album Roman Photo ou même Gaby Oh Gaby, Christophe, à contrario assume pleinement l'intégralité de son répertoire. Son spectacle alterne les offrandes tubesques aux fans de la première ou deuxième heure et des morceaux plus sophistiqués extraits de ses derniers albums.

Un concert de Christophe scintille comme une collection de perles sur le fil d'une carrière à nulle autre pareille. C'est ainsi qu'en cette précoce soirée printanière, tel le Samouraï maniant son sabre avec une précision chirurgicale, Christophe nous a lacéré le coeur au seul son de sa voix, planqué derrière ses verres teintés, ses multiples claviers et guitares.

christophe,intime tour,mots bleus,bashung,aline,alcaline,les paradis perdus,ces petits luxes

 

"Comme un interdit, le dernier des Bevilacqua nous a embarqué avec la petite fille du troisième au mariage d'un copain de son village. Il a beau être bizarre et même un peu menteur, ce dandy un peu maudit, un peu vieilli a séduit ma cavalière tout au long de la soirée. Il ne l'a pas touché... heureusement qu'elle voulait pas.

Même en retrait, il s'est permis, sans passer au stand 14, un de ces petits luxes au volant de la ferrari d'Enzo. Extra signore, extra. Démarrage en trombe, droit vers les paradis perdus. C'était la dolce vita et Christophe se prenait pour Ben Hur en conduisant d'une main. Vous imaginez le succès fou quand il est arrivé à la plage pour retrouver Aline. Il a crié, l'a appelé sans la nommer mais la petite fille du soleil avait disparu. Ca lui a fait mal. Mal Comme, oh oui oui, mal comme... si la Terre penchait."

 

Les pages de ce site étant avant tout consacrées à Alain Bashung, je me dois de vous dire les Mots Bleus. Christophe, le chanteur désormais culte, nous les a dit avec les yeux, sans artifice, accompagné aux seules vibrations des cordes de son piano. Alors ça c'était sublime, ça c'était sublime... 

Habituellement, en fin de soirée, les chanteurs désertent la scène pour se désaltérer et se faire acclamer dans un retour triomphal. Christophe est bien au delà et reste sur scène pour boire un petit verre et discuter tranquillement avec son public. Non, le rappel, il ne fait plus ça... Cela ne l'empêche pas de passer plus de 2h30 sur scène. Après Aline, en bouquet final, il nous a livré quelques chansons comme  La Dolce Vita ou Emporte moi à la demande du public

Instant grandiose avant l'éclipse derrière le rideau, dont il avait prévenu qu'il ne reviendrait pas, Christophe nous a joué la chanson d'un copain. Une chanson qu'un copain chanteur avait écrite pour lui dans les années 80. Il se devait de la faire. Cette chanson n'est pas la plus connue de son copain, elle est juste belle et s'appelle Alcaline comme un écho d'Aline. A l'écoute de cet hommage à Bashung particulièrement réussi, tant dans la présentation que dans l'interprétation, un étrange phénomène de condensation s'est emparé de mes yeux qui n'avaient plus leur mot à dire.


Merci Christophe d'être venu.

Et puis, merci Christophe de nous avoir fait l'aumône de vous même pour cette petite séance de dédicaces. Merci pour tant de pudeur, merci pour tant de beauté. Votre timidité et votre générosité resteront gravés en nos mémoires autant que la finesse de votre spectacle.

christophe, intime tour, alcaline, mots bleus, les paradis perdus, aline, comme un interdit

 

   Olivier

Commentaires

Merci Olivier, je t'ai lu avec plaisir et ceci m'a replongée il y a un an quand j'ai été voir Christophe sur Paris. Tes mots traduisent parfaitement. Superbe concert, que d'émotions, j'ai adoré. J'invite tous ceux qui peuvent à aller découvrir ou redécouvrir Christophe dans les quelques dates à venir.
Amitiés
Fleur

Écrit par : Fleur | 12/03/2014

Tout comme Fleur, exactement pareil, l'écriture, les souvenirs l'année en arrière bref, tout pareil !!
Puis naturellement, au-delà de la sensibilité de ce post et des sentiments qu'il m'a remémoré, je suis très heureux de te lire : ))
Quel concert hein ? Quelle émotion ! Mon dernier concert Marseillais Mon Capitaine ! Après 8 ans d'Amour et de concert avec cette ville !! Fichtre, que c'était beau !
Et, pour te rejoindre sur un dernier point, la version des Mots Bleus était... Grandiose ! Et depuis, The version of les Mots bleus pour moi se trouve là :

http://christophebevilacqua.superforum.fr/t1326-intime-tour-au-theatre-marigny-3eme-soir-300113

Avec d'autres versions captées sur scène, il y a cette version des Mots bleus qui est sublime !!

Puis, Cerise sur le gâteau Cher Olivier, cette version de Alcaline, dont je fais référence dans mon post mais; pas pour la même raison !! Petit veinard !

Écrit par : GreggoryEess | 13/03/2014

Salut Fleur, salut Greg, salut à tous,

Fleur, je voulais tout d'abord te remercier de ton comment' ultrarapide... article à peine paru, déjà commenté ! La classe et la preuve irréfutable que tu es toujours bien présente sur ces pages.
Heureux d'avoir pu, ne serai-ce qu'un peu, te faire replonger dans l'intimité de Christophe.

Greg, oui, ça faisait incroyablement longtemps que ma signature ne s'était pas posée au bas d'un post ici, près d'un an et demi.
Comme le temps passe vite. Bashung nous a quitté depuis 5 ans déjà et j'ai l'impression que c'était hier...

En ce qui concerne le compte rendu en lui même, il n'a pas forcément pris l'orientation que je pensais lui donner... voilà, il a fini comme ça, avec un côté un peu fouillis.

Pour Alcaline, je suis bien conscient d'avoir eu de la chance car j'avais relu ton article la veille du concert et je ne l'attendais donc pas. Quelle émotion quand j'ai compris qu'on y aurait droit. Qu'est ce que c'était beau.

Écrit par : Oliver | 16/03/2014

Au rayon actu, un album live "Intime" va paraître le 31 mars 2014 http://www.christophe-lesite.com/

En tant qu'acteur, Christophe est à l'affiche de "Le Quepa sur la vilni !", moyen-métrage de Yann Le Quellec et de Juke-Box, court-métrage d'Ilan Klipper.

Et puis, le SCOOP, la grande nouvelle, c'est qu'un nouvel album studio devrait voir le jour d'ici janvier 2015. C'est en tout cas ce que Christophe nous a annoncé, lui même, pendant le concert. Patience...

Écrit par : Oliver | 16/03/2014

C'est vrai que l'album Intime est très beau. Et sa reprise d'alcaline est superbe.
Elle est en écoute ici : http://www.telerama.fr/musique/ecoutez-le-nouvel-album-de-christophe-intime,110428.php

Écrit par : Le métier de vivre | 29/03/2014

Bonsoir à tous,
pour infos, un concert au Théâtre St Antoine à Paris en juin, il reste quelques places. J'en ai pris une, j'y serai. Pour le plaisir de l'écouter encore une fois en live. Bonne soirée à vous.
Fleur

Écrit par : fleur | 08/05/2014

Salut Fleur,

J'ai failli aller au concert sur Bordeaux où j'ai récemment élu domicile puis... je me suis abstenu ! C'était tellement magique lors du concert que, je sais pas, je me suis dit je l'ai tellement encore en moi que... Qu'est-ce que j'ai pu être ému !! Dingue !
J'avoue toutefois qu'au Théâtre Saint-Antoine, ça pourrait être sympa, pour clore ! Je serai à Paris sur cette période en plus !!
Bon concert, ton ressenti sera le bienvenue !!

See you soon !!

Greg

Écrit par : GreggoryEess | 09/05/2014

Les commentaires sont fermés.