website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2010

L.U.V.



Je vous rassure de suite, moi non plus, je n'ai pas compris grand chose aux explications enthousiastes de Daniel Darc, mais je trouve cette vidéo très plaisante et finalement assez comique.

Et puis ne vous y trompez pas, derrière des kilomètres de vie défoncée se cache un grand artiste, un poète des temps modernes, un écorché vif rescapé des abîmes que Bashung appréciait vraiment et réciproquement.

Alors, pour me faire pardonner voici "L.U.V.", le duo Bashung- Darc en intégral:

Daniel Darc-Alain Bashung L.U.V.

 

Et pour ceux qui ont des lacunes ou des doutes (est-ce que vous en avez ?) sur la discographie de l'ex-Taxi Girl, je vous invite à écouter le reste de l'album "Amours Suprêmes" et éventuellement le précédent intitulé "Crève Coeur" qui sont tous deux d'excellents opus.

Amours Supremes.jpg


Avec ça, en cadeau bonus, sa reprise de "Juif est Dieu" de Serge Gainsbourg, avec Rodolphe Burger à la guitare, un soir de juin 2006 lors du Festival "C'est dans la Vallée" à Sainte Marie aux Mines. Rare et décapant !

podcast

 

posté par Olivier

Commentaires

Merciiiiiiii Olivier !!! Voilà bien longtemps que j'avais envie d'insérer cette chanson ici même, tant je l'ai écouté en boucle, il y là, vraiment une ambiance; j'adore !! Darc, que je connais trop peu (j'attends la fameuse Bio de Pierre Mikailoff) m'intrigue, et j'aime vraiment ce personnage; et sa musique !

Je l'ai souvent entendu r ire du fait qu'il était, avec Bashung, le plus grand chanteur Français; j'aime bien cet humour moi !!!
Merci donc pour avoir mis ici une musique que j'adore, et merci pour l'interview, qui est assez sympa, et doit bien décrire le perso !! Quand je vois les délirs qu'il se tape, comment il peut "partir" d'un seul coup; je me dis que ça doit être assez sympa d'avoir une discussion avec lui et Brigitte Fontaine !!!!

Et puis pour le Bonus de l'Homme à tête de chou; ben ça; tu sais très bien ce que j'en pense...

Écrit par : Greggory Eess | 18/02/2010

Géniale la vidéo, poétrique, comique, instructrique.
LUV est une très bonne chanson, intéressant d'entendre son explication sur les chanteurs/percussions, il faut dire que Bashung nous avait déjà prouvé qu'il était un gros tom sur la pochette de Play Blessures.

Greggory, j'ose à peine imaginer les dégâts causés par la réunion des deux énergumènes Fontaine/ Darc.

C'est quoi cette histoire de "Bonus de l'Homme à tête de chou", cachotterie ?

THANK YOU MAM'

Écrit par : HKG | 18/02/2010

Merci Greg, merci HKG,

De Daniel Darc, finalement je ne connais que les deux derniers albums et le célèbre "Chercher le garçon" avec Taxi Girl.

Je me souviens, je me rappelle, la première fois que j'ai écouté "Crève Coeur", j'en ai eu les frissons, une sensation unique depuis la découverte de "Melody Nelson". Ce n'est peut être pas tout à fait du même calibre mais pas très loin...

On sent vraiment une faille chez lui et la bio de Mikailhof sera sans doute très instructive pour y voir plus clair.

@HKG, le "Bonus de l'Homme à tête de chou" c'est le podcast de "Juif est Dieu" extrait de l'album hommage à Serge Gainsbourg par Rodolphe Burger & guest qui reprenait l'intégralité de "l'Homme à tête de chou" et quelques autres perles du grand Serge.
Voici d'ailleurs un lien vers un excellent article qui en parle:

http://www.monsieurbashung.com/archive/2009/09/02/l-homme-a-t-te-de-chou-par-rodolphe-burger.html

Écrit par : Oliver | 18/02/2010

JCVD sort du corps de Darc..

Écrit par : Anne | 19/02/2010

Salut à tous,

de Daniel Darc, en plus d'"Amours suprêmes" et de "Crève coeur", osez une oreille sur l'album "Nijinski" sorti dans un quasi-anonymat en 1994 avec sa chanson titre au texte un peu s'en faut nihiliste ("Je dessine un nageur vous le voyez noyé, si je peins un fleur vous la voyez fanée") dont voici une interprétation sur scène captée en 2008:
http://www.youtube.com/watch?v=SE2QWuet8J4

et de Taxi-Girl mais assez difficile à trouver, perso je garde un très bon souvenir de l'album "Seppuku". Ayant largué tous mes vinyls pour un déménagement, j'aimerais aujourd'hui le réécouter. Autant que je me souvienne, l'atmosphère baignait entre mythologie extrême-orientale et préceptes des Stranglers, un excellent album de rock frenchy but chic.

Daniel Darc est un survivant, prions pour lui comme on prie notre jeunesse:
http://www.youtube.com/watch?v=b_KBnY-2F4Y&feature=related

Écrit par : So What | 20/02/2010

Yeah! Daniel est aware, Darc est un survivant... psaume 23 !

Merci pour les liens, So What!

"La poubelle est pleine depuis si longtemps qu'y a plus de place pour nos déchets à nous..."

Excellent !!!!

A bientôt

Écrit par : Oliver | 21/02/2010

Le nouveau Daniel Darc vient de sortir (le même jour que l'Homme à tête de Chou... quand on pense qu'il se passe parfois des mois entiers sans un bon disque à se mettre sur l'oreille, pff!!).

C'était à prévoir, "La taille de mon âme" est une pure merveille. Daniel Darc nous livre encore une fois une oeuvre poétique, sombre et mystique, mais cette fois il ajoute une bonne dose d'humour.
Darc est singlé, Darc est du côté obscur, et pour notre plus grand bonheur Darc est un survivant...

Écrit par : Oliver | 07/11/2011

C'est amusant car, quand j'ai entendu cette info aujourd'hui à la radio, j'ai eu une pensée pour toi! Je le connais peu ce Darc, mais tout ce que ej connais de lui, j'aime !
Mais il faut bien avouer, que c'est bien Dark !! Assez étrange, mais je crois que pour un amoureux éperdu de Gainsbourg et Bashung, ça peut passer !!!

Écrit par : GreggoryEess | 07/11/2011

Pour un amoureux de Gainsbourg et de Bashung, ça ne peut évidement que passer.

Je crois d'ailleurs que la trilogie "Crève coeur"-"Amours Suprêmes"-"La Taille de mon âme" atteint quelques sommets qu'ils sont peu nombreux à avoir gravies.

On est sans doute plus proche du grand Serge au niveau des textes et de l'approche musicale mais il flotte comme une odeur d'Imprudence dans la noirceur expérimentale de cet album, de ce bijou pardon.

Un grand, un très très grand album selon moi et putain qu'est-ce que ça fait du bien...

Voici d'ailleurs un petit article qui en parle mieux que moi: http://www.soul-kitchen.fr/24356-chronique-daniel-darc-la-taille-de-mon-ame

Écrit par : Oliver | 08/11/2011

Les commentaires sont fermés.