website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2018

Bashung - Live Tour 85

bashunglive.jpg

 

Parce que, parce qu'il y'a des moments comme-ça, de petites trouvailles hasardeuses qui en font leurs beautés.

Déniché chez un disquaire ambulant, par hasard et pas rasé aussi...

Petite particularité de cette galette, elle comporte moitié moins de titre que son semblable en CD, la galette noire s'arrêtant à Gaby oh Gaby, nous privant alors de : Je fumes pour oublier que tu bois, Les petits enfants, Junge manner, Volontaire, Fan, Ca cache quelque chose, Hey Joe (version studio); Et aussi avec une pochette différente ! Bref; que du lourd !! Mais il doit bien y avoir une raison à cela...

Quel Live ! Quelle voix rauque ! Quel rock sonnant ! J'ai toujours aimé me balancer ce live dans les tympans (avec le Tour Novice) ou sur la pochette du CD, ont peut voir le Bash, Notre Idole, Notre Apache, Notre péché Mignon, Notre Friandise; notre Côte de Boeuf Maturée, Notre équilibre parfois, Notre Echo souvent... allongé sur sa gratte !!! 

J'aime cette voix qui sent la sueur, la bière, la cigarette, les blessures, les femmes; la vie.

Quand j'écoute Bashung aujourd'hui, je me dis qu'il est temps qu'il se remette au travail, qu'il est temps qu'il nous ponde un truc qui marche mon garçon !

Qu'il nous ponde une nouvelle galette, quelle qu'en soit le parfum !

Tellement habitué à attendre entre deux albums, que je me surprends a attendre encore; Qui sait ... 

bashunglive2.jpg

 

14/06/2017

I love You...


 

J'ai écrémé quelques versions ce soir, et versé quelques larmichettes...

(Mais j'ai un peu bu aussi...)

C'est incroyable cet effet que tu me fais !

 

Tu sais, j'étais là, j'étais là... Juste en face de toi, avant dernier concert à l'Elysée Montmartre... Oui je sais, je me répète, mais je n'arrive pas  à me départir de ce morceau, cet instant de ma vie! 

Alors, parfois, au risque de titiller la larmichette, je me passe boucle, une sélection Bashungnienne, et qui ce soir, est arrosée d'un Chablis bien glacé... Oui, J'aime le vin blanc bien glacé ! 

Oui, veuillez m'excuser de cette précision viticole dont vous devez vous foutre éperdument... En toute logique !

Bashung, est une locomotive dans ma vie, un phare, une lueur profonde et intense à suivre, et là, toujours là;  dans les moments les plus... Dans les moments !

Mon Cher Ami, Mon Très Cher Ami, si tu savais comme ton absence me pèse...

I Love You, OHHH I Love you...

 

 

 

 

27/05/2017

Night in white without Bashung


Un soir

Parmi d'autres soirs

Ou tu me manques

Tu me manques

d'une force

Du plus profond

De mon torse

...

14/03/2017

BASHUNG FOR EVER ...

1495293428.2.jpg

11/03/2017

Deux Pizzas S'il Vous Plaît...

pzza.jpg

 

Bande d'Apaches que vous êtes,

 

Aujourd'hui, alors que je promenais mes gambettes, j'entre par hasard chez un disquaire d'occas. J'écoutais Darc, Daniel Darc, et je cherche désespérément à me procurer Amours Suprêmes comme album! Bref, je ne vais pas vous raconter ma vie, la vôtre doit vous suffire...

Donc, j'entre à tout hasard et pas rasé, et là, que vois-je, dans le bacs des vinyles, me tendant les bras, me souriant même;  Pizza ! Tout beau, tout frais, dans une pochette plastique pour le protéger. Nous commençons à jaspiner un peu ensemble, et je lui explique que, malgré son intérêt énorme, malgré sa beauté, malgré sa rareté (bientôt), et bien ... Il est déjà sur mes étagères !! Mais, comme je suis faible, parfois lâche et sans consistance, que parfois je ne sais pas dire non, et que de toute façon je ne peux pas repartir sans, en le laissant seul comme un orphelin à la merci du premier venu qui pourrait être un odieux personnage qui ne prenne pas soin de lui et le maltraite; ou bien le revende sur Ebay, dans l'espoir de pouvoir s'acheter un CD de Bruel ! Rien que cette dernière pensée à suffit à ce que je bondisse dessus, et que ma main s'empare dudit graal sans plus jamais le reposer !

Je constatai immédiatement, qu'il portait, tout comme son homologue à la maison, le petit stickers de l'époque : Vertige de l'amour ! J'aurai bien aimé en trouver un sans, pour compléter ma collec, mais; ne t'en fais, je ne suis pas aussi cruel; tu rentreras dans mon écurie vynilienne...

Et puis, comme cette histoire avait plutôt bien commencé, j'ai poussé un peu, un peu et un peu; et je suis tombé sur :

badnews.jpg

Et là, là !! Malgré ces petite tâches partout, comment aurais-je pu l'ignorer, l'abandonner, tourner les talons !! premièrement je ne porte pas de talons ( sauf dans certaines circonstances que je garderai pour moi), et puis deuxièmement; je fais ce que je veux !!

J'ai donc fais ce que je voulais, et suis reparti avec une deuxième part de Pizza, et quelques Mauvaises nouvelles des étoiles...

Comme quoi la vie est belle, elle est bien faite, mais pas tout le temps, sinon ce ne serait pas drôle !

 

Amitiés les Apaches...