website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2010

Alain Bashung, 12 Victoires de la Musique

 

01874984-photo-le-trophee-des-victoires-de-la-musique.jpg

 

Tout le monde a encore en mémoire le triomphe, ô combien mérité, d'Alain Bashung aux Victoires 2009 pour ce qui sera d'ailleurs sa dernière apparition publique. L'homme, très affaibli par la maladie, y interpréta courageusement un ultime et boulversant "Résident de la République" avant de nous souhaiter une année resplendissante... Une façon bien élégante de nous dire adieu.

Vous le savez, "Le dernier des Géants" tira sa révérence deux semaines plus tard, nous laissant comme orphelins, désorientés.

 

Un an plus tard, ni le public, ni les professionnels ne l'ont oublié. Il est vrai que l'Apache évoluait dans une autre dimension, dans des sphères rarement explorées jusque là. C'était le Grand Chef,  la référence musicale de notre pays de part son charisme, ses performances scéniques, son exigence artistique, ses éternelles et fructueuses remises en questions.

Recordman du nombre des Victoires, son palmarès s'est encore enrichi d'un trophé supplémentaire ce samedi. A titre posthume, il s'est vu décerner le prix du "Meilleur DVD musical". On en pensera ce qu'on voudra puisque finalement l'objet en question n'est rien d'autre que la version filmé de ce qui avait déjà été élu "Meilleur spectacle ou tournée" de l'année dernière.

Néanmoins avec douze victoires au compteur, Monsieur Bashung semble durablement installé au firmament de la chanson et du rock français.

 

photo_1263300506672-1-0.jpg

 

Meilleur album pop rock pour "Passé le Rio Grande" : 1986

Interprète masculin de l'année: 1993
Vidéo clip de l'année "Osez Joséphine" par J.B. Mondino: 1993

Interprète masculin de l'année: 1999
Meilleur album de variété pop-rock "Fantaisie Militaire": 1999
Vidéo clip de l'année " La nuit je mens" par Jacques Audiard: 1999

Album de musique originale de cinéma ou TV pour "Ma petite entreprise" : 2000

Meilleur album des 20 dernières années "Fantaisie Militaire": 2005

Interprète masculin de l'année: 2009
Meilleur spectacle musical, tournée ou concert: 2009
Meilleur album de variété "Bleu Pétrole": 2009

Meilleur DVD musical "Live à 'Olympia": 2010

 

Sans oublier les autres prix décernés à ses yeux comme le "Bus d'acier" pour "Pizza" en 1981, le Prix Charles Cros pour "Chatterton" en 1994 ou encore le Prix de la sacem pour "Bleu Pétrole " en 2008...

 

La cérémonie de ce samedi 6 mars 2010 fut bien sûr l'occasion de lui rendre hommage. Jean Fauque, son parolier et ami fidèle se dévoua naturellement sur un texte de Gilles Verlan. On retiendra surtout ce micro seul, abandonné au centre de la scène...

Salut l'artiste !

Merci à Mikmm pour cette vidéo et à So What pour le lien !


En attendant la treizième victoire pour le meilleur site internet décerné à http://www.monsieurbashung.com/ ???

 

A bientôt, Olivier

19/04/2009

Le Maître Bashung


188960884.2-1.jpg


La grande Amérique a vu naître des pointures comme Elvis "The King", Springsteen "The Boss" ou encore Mickael Jackson "The King of Pop". Notre douce France musicale vient de perdre avec un seul homme, son Patron, le Maître, le Dernier des Géants, l'avant dernier Mohican joue aux indiens, qui sera le suivant ?

... Toi Alain Bashung, que je me permet de tutoyer sans te connaître car tu m'accompagne depuis mon enfance et que c'est les gens que je n'aime pas que je vouvoie. Mais Toi, je t'aime amor, S.O.S. Amor...

"Si tu touches, si tu t'craches, tu rentre dans le légendaire" disais-tu. Oui ! Tu étais un incendié volontaire, tu t'es cramé pour nous, et désormais tu es une légende car ton âme a pris le maquis. Comme tu n'étais pas n'importe qui, je rappelle que tu  étais le Patron, tu es parti comme un seigneur, comme un roi. Un dernier album "Bleu Pétrole" jailli de nulle part, d'une beauté inouïe, une dernière tournée d'une classe folle, d'un courage exemplaire et cet  adieu aux Victoires de la Musique... un triomphe, le couronnement ultime, la grande classe encore et toujours !

Voilà, il fallait que je le fasse. Parler de ton départ qui m'a tant fait mal, qui nous a tant fait soufrir... maintenant que tu es immortel, parlons de la vie...

Bon voyage Monsieur Bashung

 

posté par Olivier