website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2013

Soulage la pâtissière

285442_498193350217574_1104521614_n.jpg

 

Sais-tu qu'la musique s'est tue

Sais-tu qu'un salaud a bu, l'eau du nénuphar

L'honneur tu l'as perdu, sur ce lit de bataille

Soigne les hommes à poigne

Soulage la pâtissière,

Erre, erre, erre, erre ...

 

Commentaires

Cette photo m'intrigue, plus je la regarde, plus elle exprime de choses! Curieux...

Écrit par : GreggoryEess | 11/03/2013

Pouvez vous m'expliquer "Soulage la pâtissière" je ne comprends pas le sens de cette phrase..

Écrit par : GIGI | 18/09/2013

Bonjour GIGI,

Selon moi la chanson fantaisie militaire parle d'un couple sur sa fin de vie. Juste avant la rupture.

"J'aimais quand je t'aimais
J'aimais quand je t'observais
J'étais d'attaque"

dans ces phrases on entend assez bien le "Jamais quand je t'aimais", pour moi c'est comme si au moment de la rupture cet homme se rend compte de ce qu'il éprouvait vraiment pour la personne, mais il est trop tard, "soldat sans joie va déguerpit, l'amour t'as faussé compagnie"

Ici aussi on pourrait sentir les derniers mois compliqués d'un couple qui se pose trop de question, qui ne vit plus :
"Des nuits sans voir le jour
À se tenir en joue
Des mois à s'épier passés à tenter
De s'endormir hanté
Ne plus savoir"

Pour moi le "soulage la pâtissière" à une connotation sexuelle, surtout suivant le passage précédent : "l'honneur tu l'as perdu, sur ce lit de bataille". Le couple se serait il désintégré suite à une tromperie ?

Voici mon opinion en tout cas!

Une bonne journée!

Écrit par : Etienne | 19/09/2013

Voici une vision personnelle intéressante !!
Chouette réponse pour chouette question !

Biz les Apaches !

Écrit par : GreggoryEess | 25/09/2013

Les commentaires sont fermés.