website statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2010

Je tuerai la pianiste

Je tuerai la pianiste !.jpg


Je tuerai la pianiste
Pour ce qu'elle a fait de moi
Chaque jour de ma vie
Chaque semaine, chaque mois
Et je mordrai sa joue
Qui un jour fût à moi
Sur le piano de ses nuits
Sur le piano de ses draps
Je tuerai la pianiste
Afin que l'on sache
Que quelque chose existe

Je tuerai la pianiste
Afin que l'on sache
Que la vie d'artiste
N'est pas rose, n'est pas sans tache
Comme un navire qui tangue
Qui rend ses attaches
Je tuerai la pianiste
Afin que l'on sache
Que quelque chose existe
En dehors de ça

(...)


podcast

Je tuerai la pianiste
Pour ce qu'elle a fait de moi
Chaque jour que Dieu fait
Chaque semaine, chaque mois
Et quand ce sera fait
Que le jour se lèvera
Par l'entrée des artistes
Quand on saura que c'est moi
Alors je m'en irais
Je la couvrirai d'or
Alors je m'en irais

 


Je tuerai la pianiste ( Gérard Manset / Gaëtan Roussel- Alain Bashung )

Bleu Pétrole ( 2008)

pris en flag' et posté par Olivier

28/04/2010

Action !

 

Bashung sombrero..jpg

 

J'remet vite mon sombrero
Dès qu'on me crie action
Elle est bonne, ça va pour le son
Yé n'en pé plou

Je serais toujours cet étranger
Au regard sombre
Un rebel dan vos villes de contraste

 

Rebel ( Boris Bergman / Alain Bashung )

Pizza ( 1981 )

coiffé et posté par Olivier

 

26/04/2010

HKG prend la parole sur MonsieurBashung.com

Aucun.jpg




« Aucun landau ne me laissera
Bouche bée
Aucun Walhalla ne vaut le détour
Aucun astronef ne s'y attarde
Aucun navire n'y va
Sinon toi »



Il est vrai qu’il y a quelques années, je jouais encore aux legos et aux playmobils et que, parfois, j’ai la nostalgie de leurs sourires niais. Mais à l’âge ou les joujous flottent gentiment dans mon bain, il est temps de prendre de la hauteur.
Les céréales m’ont fait grandir, les petits suisses ont renforcé mes os, la musique de Bashung m’a fait délaisser les grands axes.
Son talent a façonné mon exigence. Désormais il m’est difficile de trouver un autre moyen de transport aussi puissant et efficace. Les landaus me font rire, les escalators me navrent encore plus.
Quand on a connu la première classe …

Je remercie l’équipe de monsieurbashung.com de m’avoir confié une case de l’échiquier pour rendre un faible hommage à celui qui, musicalement, m’a tout appris.

Merci, de m’avoir permis de prendre le train en marche.




Post écrit et mis en scène par HKG, invitée sur MonsieurBashung.com

25/04/2010

Dédicace sur une part de Pizza

pizza dedicace.jpg
Carte de Pizza Tour dédicacée de l'Apache.







Très Chères Lectrices, Très Chers lecteurs, Très Chers Tous,


Comme les jours les semaines les mois et donc une année est passée, même si je ne peux toujours pas me faire à l'idée, je croyais une certaine étape passée. Il n'en est rien.
Hier soir, en visionnant une vidéo extraite d'un concert de Bashung, les larmes sont revenues, la peine, l'incompréhension. Je l'ai contemplé, sous toutes les coutures, je me suis avalé trois albums dont un live d'affilé, rien n'y à fait, j'avais encore faim, donnez moi des nouvelles données...


C'est peut-être la couleur rouge sang de ce bon Corbière 2005 que je suis entrain de déguster qui me pousse ainsi, mais je souhaite vivement remercier, toutes les âmes qui contribuent à faire vivre ce lieu, et donc, à faire vivre Bashung. Ma flamme ne s'éteindra jamais, je le sais  elle  a trop brûlée mon fort intérieur, pour que la plaie disparaisse, elle restera béante, jusqu'à la fin, jusqu'au bout !

C'est en fait avec le temps je crois, que je réalise la place que tenait l'Apache dans ma vie de tous les jours. Il n'y a pas une journée sans que j'écoute ne serait-ce qu'un morceau de lui. Pas un jour où je ne me délecte pas de sa voix caverneuse ou rocailleuse, selon l'époque, selon mon huemeur, selon ce dont j'ai besoin. J'ai besoin de ça dans les moments importants, dans les choix importants. Célébrant un cap personnel important ces derniers jours, après les bouchons de champagnes, les congratulations, que ce fut bon de me retrouver avec toi, en tête à tête; rien que nous deux ! C'est donc là que les larmes sont revenues, mais ce n'est rien, c'était des larmes de reconnaisances, car je sais que tu as ta part de responsablités dans cette (ces) réussites. Alors je t'en remercie, du fond des tripes. Tu m'as montré la voie, et c'était la bonne, les bonnes.

Tu m'as donné la force, les forces, tu m'as offert la possibilité d'être différent...

Je veux te célébrer, quand je le veux, comme je le veux, je veux aussi qu'ici, tous, tous ensemble, nous soyons libre de nous exprimer, de crier hurler griffonner notre Amour... de Toi.

Alors pour élargir le cercle, pour célébrer encore plus Bashung, je vous donne RDV demain, ici même pour venir partager avec une de nos plus fidèles lectrices, son Amour Bashungnien !!

RDV est pris; alors; à demain  !

Et en attendant, savourons tous ensemble cette carte du Pizza Tour, dédicacée par notre Apache préféré...

Osez, Osez...





Un p'tit verre de Rhum

 

wvr9kn.jpg

 Oui, mais pour la tarte aux pommes, deux ou trois goldens
Un petit verre de rhum, un bâton de cannelle
Roulez, roulez bien la pâte, introduire dans l'âtre
Ca me coûte le goutte-à-goutte

___

Je fume pour oublier que tu bois
Je fais comme chez moi
Je renvoie la fumée sur un poster de toi

La vie c'est comme une overdose
Tu prends tout tout de suite
Tu en crêves et vite
Et si tu m'crois pas, c'est la vie qui t'a