website statistics

11/04/2013

Tant que soufflera la tempête...

tumblr_ma1f9vOZ651qdy7vgo1_500.jpg

 

Et je soupire sur les "qui suis-je ?"
Sans négliger l'épisode "où vais-je ?"


20:34 Écrit par GreggoryEess | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook

25/03/2013

Tribute To Bashung : Dernières nouvelles de Frau Major

 

flyer TRIBUTE TO BASHUNG.jpg

Cliquez sur ces deux images pour les agrandir et pouvoir lire 

flyer TRIBUTE TO BASHUNG 2.jpg

 

Amies Bashungniennes, Amis Bashungniens,

Voilà, je me suis occupé de votre programme pour ce week-end  !! Prenez vos jambes, votre vélo, le métro le train l'avion et que sais-je encore, mais il vous sera très difficile d'avoir un mot d'excuse valable pour justifier une éventuelle absence...


 

Et si tout cet alléchant programme ne vous suffit pas alors... Vous n'êtes pas sur le bon site  !!!

 

Donc, Le 29 et 30 Mars, vous avez donc RDV là :

104 

 

 

14/03/2013

Un 14 Mars un peu Darc...

bashung-darc.jpg

11/03/2013

Gainsbourg, un Chou; et Bashung !

tetedechou.JPG

 

Un soir qu'à l'improviste chtac
Je frappe à ma porte toc toc

Sans réponse je pousse le loqu
Et j'écoute gémir le hamac
Grincer les ressorts du paddock
J'avance dans le block
Out et mon kodak
Impressionne sur les plaques
Sensibles de mon cerveau une vision de claque
Je sens mon rythme cardiaque
Qui passe brusquement à mach
Deux tic tac tic tac tic tac tic tac
Comme sous un électrochoc
Elle était entre deux macaques
Du genre festival à Woodstock
Et semblait une guitare rock
A deux jacks
L'un à son trou d'obus l'autre à son trou de balle
Crac

Eh doc...
Qui moi paranoïaque ?
Demandez donc un peu au vioque
Qui est portier de nuit au Rox
Y Hôtel si je débloque

C'est là à jamais sur le bloc
Notes de ma mémoire black
Sur white et quoique
Je fasse ça me reviendra en flash back
Bordel jusqu'à ce que j'en claque


Hier encore, j'écoutais cette histoire contée par l'Apache au fond du couloir troisièmes portes à droite ! Quel cadeau tout de même ! Quelle chance nous avons, qu'avant un silence définitif, cette voix caverneuse nous ai interprété cette histoire d'amour passionnée. 

Du coup, j'ai pensé et repensé à ces deux représentations vues à Paris et Aix-en-Provence; une troisième fois n'aurait pas été de refus... Alors j'ai visionné et revisionné ce que j'avais déjà visionné et revisionné, et je me suis régalé, emporté, transporté...

je me suis (re)mis (comme à chaque fois, comme à chaque représentation) à penser que le beau Bashung aurait du être là sur scène... C'eut été fromidable !!! 

Puis biensûr, comme c'était une soirée "Tête de Chou", j'ai embrayé sur la version initiale de Dieu le Père !! 

Grandiose... pour moi la pièce maitresse de l'oeuvre Gainsbourienne, et pourtant, faire un choix dans cette oeuvre là... Pas vraiment facile !



Oh Marilou petit chou...

 


Serge Gainsbourg - L'homme à tête de chou - 1976

http://www.lhommeatetedechou-lespectacle.fr/

09/03/2013

Soulage la pâtissière

285442_498193350217574_1104521614_n.jpg

 

Sais-tu qu'la musique s'est tue

Sais-tu qu'un salaud a bu, l'eau du nénuphar

L'honneur tu l'as perdu, sur ce lit de bataille

Soigne les hommes à poigne

Soulage la pâtissière,

Erre, erre, erre, erre ...